La 5e place héroïque de Zanardi pour sa pige en DTM

partages
commentaires
La 5e place héroïque de Zanardi pour sa pige en DTM
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
Co-auteur: Glenn Freeman
28 août 2018 à 13:55

Alessandro Zanardi a réalisé une pige avec BMW sur le tracé de Misano et a cru à une plaisanterie lorsque son équipe l'a informé de son arrivée en cinquième position.

Alex Zanardi, BMW M4 DTM
Alex Zanardi, BMW Team RMR, BMW M4 DTM
Alex Zanardi, BMW Team RMR
Alex Zanardi, BMW Team RMR, BMW M4 DTM
Alex Zanardi, BMW Team RMR
Alex Zanardi, BMW Team RMR, BMW M4 DTM, Lucas Auer, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Alex Zanardi, BMW Team RMR
La voiture d'Alex Zanardi, BMW Team RMR
Alex Zanardi, BMW M4 DTM

Alex Zanardi pourrait être un personnage de fiction tant il continue à écrire les pages de la légende. Le pilote de 51 ans, amputé des deux jambes, a connu une grande carrière sportive avant et après son terrible accident. Double Champion CART et ex-pilote F1, l'Italien a relevé bien des défis au fil des années, reprenant en certaines occasions le volant, notamment en Endurance GT, et s'affirmant comme l'un des athlètes les plus complets dans le monde handisport, à coup de records, titres mondiaux et médailles paralympiques.

Pour la manche italienne de Misano, en DTM, le week-end dernier, Zanardi était arrivé avec son humilité habituelle comme participant wild-card exceptionnel, avec une M4 DTM spécialement adaptée à son handicap et permettant un contrôle manuel. Après s'être qualifié pour les deux courses, l'Italien a achevé la première manche en 12e position sur 13 concurrents, avant de s'illustrer le lendemain par des conditions météorologiques mixtes et de signer la 5e position en course 2.

Lire aussi :

 

Plusieurs pilotes ont été contraints d'observer deux arrêts aux stands pour passer des pneus pluie aux slicks, mais Zanardi fut l'un des rares pilotes à ne pas s'empresser de réagir au changement de conditions lorsque le circuit a commencé à s'assécher en début de course, lui permettant ainsi de n'avoir à faire que son arrêt obligatoire.

Les communications radio sont interdites en DTM en dehors de la pitlane, et Zanardi avoue ne pas avoir cru ses oreilles lorsqu'il fut informé du fait qu'il avait rallié l'arrivée en cinquième position, une fois le drapeau à damier passé.

"C'est la meilleure blague du week-end !", s'est-il ainsi exclamé en réponse à son ingénieur. "Allez, tu te fiches de moi ! Je suis un vieil homme, tu ne peux pas me taquiner de la sorte !"

Après quelques donuts pour le public comme du temps du CART, Zanardi était tout aussi hilare devant les micros. "Je suis très heureux de ce résultat, et à mon âge, je n'ai pas tellement d'opportunités de célébrer des succès en course comme celui-ci ! J'avais une très bonne vitesse en course et n'étais pas sûr de quoi faire quand les pilotes plus lents ont continué à apparaître devant moi ! Plus sérieusement, je suis très reconnaissant envers BMW, qui m'a offert cette opportunité. Ils ont toujours cru que je pouvais le faire. Cette confiance est un grand cadeau et je suis heureux d'avoir été capable de justifier celle-ci", savourait-il avec humilité. "Un grand remerciement à la famille du DTM aussi, pour m'avoir accueilli à bras ouverts. Il y aura toujours une place dans mon cœur pour ce week-end. Il m'a fallu 51 ans pour l'expérimenter, mais au moins j'ai eu cette chance."

 

 

Prochain article DTM
Diaporama : le suisse Mortara et Müller dans le DTM à Misano

Previous article

Diaporama : le suisse Mortara et Müller dans le DTM à Misano

Next article

Aston Martin pense à l'hypercar mais ne sacrifiera pas le GT

Aston Martin pense à l'hypercar mais ne sacrifiera pas le GT
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Pilotes Alex Zanardi
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Actualités