Le nouveau départ de Giedo van der Garde

partages
commentaires
Le nouveau départ de Giedo van der Garde
Par :
13 avr. 2016 à 14:15

Un an après avoir été contraint de quitter la Formule 1, suite à l’affaire judiciaire qui l’a opposé à Sauber, Giedo van der Garde est de retour à la compétition ce week-end à Silverstone. 

#38 G-Drive Racing Gibson 015S-Nissan: Simon Dolan, Giedo van der Garde, Harry Tincknell
Giedo van der Garde, G-Drive Racing
Giedo van der Garde, G-Drive Racing
#38 G-Drive Racing Gibson 015S-Nissan: Simon Dolan, Giedo van der Garde, Harry Tincknell
Giedo van der Garde, G-Drive Racing
#38 G-Drive Racing Gibson 015S-Nissan: Simon Dolan, Giedo van der Garde, Harry Tincknell
#38 G-Drive Racing Gibson 015S-Nissan: Simon Dolan, Giedo van der Garde, Harry Tincknell

La première manche de l’European Le Mans Series se déroule ce week-end à Silverstone et marquera le début d’une nouvelle carrière pour Giedo van der Garde. Âgé de 30 ans, le pilote néerlandais a quitté la Formule 1 juste avant le Grand Prix d’Australie 2015, quand il a porté plainte contre Sauber pour non-respect de son contrat. L’affaire s’était finalement réglée "à l’amiable", van der Garde touchant une indemnité conséquente. Depuis, il avait pris le temps de chercher quel défi se lancer : ce sera en Endurance avec G-Drive Racing. 

Cette année, van der Garde n’évoluera pas seulement en ELMS dans la catégorie LMP2, puisqu’il participera également aux 6 Heures de Spa-Francorchamps en WEC et aux 24 Heures du Mans. Une course déjà remportée en 2014 par ses deux coéquipiers, Harry Tincknell et Simon Dolan. 

Malgré la différence importante que l’on peut imaginer entre la Formule 1 et le LMP2, van der Garde s’est dit surpris par ce qu’il a découvert jusqu’à présent au volant de la Gibson 015S à moteur Nissan. "La voiture est rapide. Elle a beaucoup d’appui dans les virages rapides malgré le poids plus important par rapport à une monoplace", explique-t-il à Motorsport.com.

"Le travail avec l’équipe et mes coéquipiers se passe bien. Le setup convient presque à nos besoins. Au début, c’était parfois difficile de trouver le bon équilibre, car la voiture doit être rapide pour nous trois. C’est important de garder le rythme pendant toute la course ; c’est une nouvelle forme de challenge car nous devons aussi gérer le trafic."

Un championnat "super compétitif"

Lors des 4 Heures de Silverstone, qui auront lieu samedi, pas moins de quinze équipages se disputeront la victoire en LMP2, au sein d’un plateau sans doute plus relevé que jamais. Car en plus du nombre, la qualité est au rendez-vous et les équipes en mesure de viser la victoire finale sont légion. 

"Le championnat est super compétitif", prévient van der Garde. "Le plateau de pilotes devient plus fort chaque année, et c’est bien de voir que cette année aussi la compétition est énorme. Il y a par exemple des gars qui viennent du GP2 en ELMS."

"Je m’attends à au moins cinq voitures qui peuvent gagner des courses, et c’est formidable pour le championnat, c’est un grand défi pour nous. Cette année, nous voulons bien débuter d’entrée, gagner des courses et décrocher des podiums. Nous voulons être devant sans faire d’erreur. Nous pouvons gagner des courses et être champion, c’est l’objectif." 

Propos recueillis par Tim Biesbrouck

Article suivant
Norma nommé sixième constructeur LMP3

Article précédent

Norma nommé sixième constructeur LMP3

Article suivant

EL1 - L'ELMS ouvre la piste sous la pluie

EL1 - L'ELMS ouvre la piste sous la pluie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries ELMS
Événement Silverstone
Lieu Silverstone
Pilotes Simon Dolan , Giedo van der Garde , Harry Tincknell
Équipes G-Drive Racing
Auteur Basile Davoine