Abu Dhabi : un virage en banking parmi les changements

Les organisateurs du Grand Prix d'Abu Dhabi ont dévoilé les modifications qui seront apportées au tracé de Yas Marina dès cette année.

Quelques jours après avoir annoncé des changements, qui seront effectifs pour l'édition 2021 du Grand Prix d'Abu Dhabi, les organisateurs de l'épreuve en ont révélé les détails. Leur volonté est d'apporter plus de spectacle en piste et de créer davantage d'opportunités de dépassements, alors que le tracé de Yas Marina a régulièrement été critiqué pour l'ennui qu'il générait. Des travaux auront lieu dès cet été pour que la piste soit prête à temps avec les modifications précisées ce jeudi. On en dénombre trois.

"Le circuit de Yas Marina est déjà l'un des plus modernes et impressionnants en Formule 1, et ces changements garantiront aux spectateurs de voir une multitude de courses intéressantes dans toutes les disciplines", assure Mark Hughes, consultant qui a participé à la réflexion quant aux modifications. 

La chicane située avant l'épingle sera supprimée et la piste élargie dans cette zone afin de rendre possible l'utilisation de plusieurs trajectoires et ainsi favoriser les possibilités de dépassement. Au bout de la grande ligne droite opposée, le petit complexe de virages serrés va être totalement supprimé pour laisser place à un virage relevé et à haute vitesse. Enfin, dans la portion située au niveau de l'hôtel, les virages seront élargis pour être plus rapides. Les changements apportés visent également à réduire l'usure pneumatique dans certaines portions.   

Les organisateurs espèrent que le virage en banking deviendra une référence, tandis que la Formule 1 se félicite des changements annoncés, qui vont dans le bon sens selon ses dirigeants.

"La saison a été incroyable jusqu'à présent, et nous avons hâte d'être là-bas avec le nouveau tracé, qui assurément donnera aux pilotes l'opportunité de maximiser le spectacle", a réagi Stefano Domenicali, PDG de la Formule 1.

Lire aussi :

L'an dernier, le tracé d'Abu Dhabi avait suscité énormément de critiques après un Grand Prix particulièrement ennuyeux.

"Le nombre de messages que j'ai reçus pendant la course avec un emoji qui s'endort était plus important que jamais", avait alors confié Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Nous devons analyser ça. C'est très difficile d'être dans le sillage d'un autre à Abu Dhabi. C'est un lieu fantastique, les infrastructures n'ont nul autre pareil, et c'est spectaculaire. Mais comme nous l'avions vu avec Alonso et Petrov [en 2010], c'est difficile de dépasser, même si la voiture devant est plus lente."

partages
commentaires
Williams et Simon Roberts : les raisons du divorce

Article précédent

Williams et Simon Roberts : les raisons du divorce

Article suivant

Aston Martin adopte une nouvelle organisation technique

Aston Martin adopte une nouvelle organisation technique
Charger les commentaires