Alfa Romeo avec un nouvel aileron avant à Suzuka

Dans son effort pour tenter d'assurer sa sixième place chez les constructeurs, Alfa Romeo a apporté un nouvel aileron avant à Suzuka pour le Grand Prix du Japon.

Alfa Romeo avec un nouvel aileron avant à Suzuka

Depuis le Grand Prix d'Azerbaïdjan, Alfa Romeo occupe la sixième place du classement constructeurs et devançait depuis l'Autriche l'écurie Haas, avec une marge quasi stable de 17-18 points. Mais à Singapour, après un nouveau zéro pointé pour les troupes d'Hinwil, Aston Martin a soudainement fait une percée en inscrivant 12 points d'un coup.

Dans le bas de tableau, c'est un total inhabituellement élevé et forcément, non seulement la structure britannique a gagné elle-même deux positions mais elle est revenue à 15 unités d'Alfa Romeo. Sans doute le moment est-il donc bien choisi par le constructeur italo-suisse pour introduire un nouvel aileron avant, qui n'avait pas été apporté à Singapour devant le risque de casse.

Ce vendredi, la journée a également commencé sans pour Valtteri Bottas et Zhou Guanyu, qui en ont chacun un, en raison des risques liés aux conditions humides. Mais le Finlandais a fini par être équipé de l'évolution pour ses deux derniers relais du jour, sur une piste bien moins humide à la fin des Essais Libres 2, dans le but de commencer la récolte de données.

La journée de samedi devrait être sèche à Suzuka, et les deux pilotes Alfa devraient donc pouvoir commencer les EL3 avec cette pièce qui dispose de nouveaux éléments ainsi que d'une attache différente au niveau de la structure du nez. Sur le plan des évolutions, l'écurie gérée par Sauber devrait par ailleurs introduire son dernier ensemble d'améliorations pour 2022 lors du prochain Grand Prix, du côté d'Austin.

En conférence de presse ce jeudi, Bottas espérait notamment des progrès dans les virages à haute vitesse. Et selon lui, même le roulage limité de ce vendredi a permis de constater du mieux. "Il nous a assurément donné un peu de stabilité à grande vitesse", a-t-il déclaré lorsqu'il a été interrogé par Motorsport.com. "C'est ce que j'ai ressenti, et c'est ce qu'il était censé faire. Évidemment, il nous manque pas mal de capteurs, à cause des conditions humides."

Valtteri Bottas en piste à Suzuka vendredi.

Valtteri Bottas en piste à Suzuka vendredi.

"Donc nous ne pouvons pas, en ce qui concerne les chiffres aéro, mesurer beaucoup de choses. Mais au niveau du feeling, c'était comme ça devait être. Au moins nous avons les écarts dans la balance, comme par exemple les changements liés la météo, etc., donc nous pouvons faire des estimations pour demain. Mais on espère que ce sera assez clair."

Bottas se dit heureux de voir que de nouvelles pièces arrivent encore à ce stade de l'année. "Il aurait certainement été plus sympa de l'avoir plus tôt, mais mieux vaut tard que jamais. Et je pense aussi que nous avons quelques nouveautés pour Austin. Mais il est aussi vrai que tout ce que nous trouvons cette année devrait nous profiter l'année prochaine. Ce n'est donc pas seulement le développement de la voiture de cette année, c'est aussi pour l'avenir. Donc oui, espérons que cela fonctionne. La corrélation a été bonne [cette année], donc il n'y a pas eu de problèmes."

Le patron d'Alfa Romeo, Fred Vasseur, est convaincu que cet aileron génèrera de la performance, et ajoute : "C'est un bon pas en avant. Et nous devons aussi envisager de conserver certaines pièces pour l'année prochaine, il s'agit donc d'un développement continu, même pour la saison à venir."

"Suzuka est le bon endroit pour l'introduire. Je pense qu'il était logique de faire Singapour avec les anciennes pièces, et de passer à autre chose ensuite. Nous attendons quelques petites améliorations pour la prochaine course, et ensuite je pense que ce sera terminé pour la saison."

Lire aussi :

Avec Adam Cooper

partages
commentaires

Related video

Schumacher serait surpris que son accident influence son avenir
Article précédent

Schumacher serait surpris que son accident influence son avenir

Article suivant

Steiner ne défend pas Schumacher : "Moins on en dit, mieux c'est"

Steiner ne défend pas Schumacher : "Moins on en dit, mieux c'est"