Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Red Bull veut une clarification sur le DAS, Mercedes tempère

partages
commentaires
Red Bull veut une clarification sur le DAS, Mercedes tempère
Par :

Red Bull souhaite toujours obtenir des éclaircissements sur le système controversé inventé par Mercedes.

Révélé au grand jour lors des essais hivernaux à Barcelone, le système DAS avait déjà énormément fait parler. Ce vendredi, Mercedes a utilisé pour la première fois ce procédé controversé dans le cadre d'un week-end de Grand Prix, à l'occasion des premiers essais libres du week-end autrichien. Avant le début de saison qui aurait dû avoir lieu en Australie au mois de mars, Red Bull Racing avait fait part de son intention de porter réclamation afin d'avoir des éclaircissements sur la légalité du DAS. Aujourd'hui, Christian Horner est plus évasif sur l'attitude adoptée mais la volonté de comprendre demeure forte.

"C'est un système très intelligent", constate le directeur de Red Bull Racing. "Tout le crédit va à l'ingéniosité derrière ça, mais je crois que la question fondamentale pour nous est de savoir si c'est conforme à la réglementation en ce qui concerne une zone grise. Nous voulons évidemment de la clarté, car ça a une incidence sur le reste de l'année. C'est quelque chose qui a été interdit pour l'an prochain. Mais la question est de savoir si c'est conforme pour cette année. Ce sont toutes ces questions que nous poserons à la FIA via les canaux nécessaires."

Voir aussi :

Horner n'en dit pas plus pour le moment sur la méthode employée et sur l'éventualité d'une réclamation afin d'obtenir des réponses. Système permettant au pilote d'ajuster l'orientation des roues en tirant ou en poussant le volant, le DAS a été considéré légal par la FIA avant le début de la saison mais toutefois interdit pour 2021 et au-delà via une modification des textes de la Réglementation Technique.

Chez Mercedes, on accueille sans polémique le souhait de clarification émis par Red Bull. "Je respecte la position de Christian", assure Toto Wolff. "C'est toujours bien de clarifier. Nous pensons être du bon côté. Il y a eu énormément de discussions et d'échanges avec la FIA. C'est la raison pour laquelle nous l'avons sur la voiture. Nous présenterons chacun nos arguments et nous verrons ensuite."

Toutefois le directeur de Mercedes lance un appel au calme en espérant ne pas voir une polémique exploser et prendre le pas sur la reprise de la compétition suite à la crise sanitaire. "Toutes les équipes sont conscientes que nous sommes dans une situation délicate en ce qui concerne la compétition", ajoute-t-il. "C'est le premier Grand Prix, et d'un côté je pense qu'il est juste de demander des éclaircissements, mais d'un autre côté nous sommes conscients de ne pas vouloir nous retrouver avec un débat énorme dimanche. Je crois que Christian va prendre les bonnes mesures. La controverse et la différence de jugement sur l'innovation technique ont toujours fait partie de la Formule 1, et dans un sens c'est ce à quoi il faut s'attendre et ça fait partie du risque."

Related video

Heroes - Le jour où Massa a frôlé la mort

Article précédent

Heroes - Le jour où Massa a frôlé la mort

Article suivant

Binotto juge "normal et évident" que Vettel soit surpris

Binotto juge "normal et évident" que Vettel soit surpris
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Basile Davoine