Ecclestone espère que la F1 ne souffrira pas du résultat du vote

N'en déplaise à de nombreuses fédérations de l'automobile, Max Mosley a été reconduit dans ses fonctions de président de la FIA lors du vote de confiance qui s'est déroulé mardi, à Paris

N'en déplaise à de nombreuses fédérations de l'automobile, Max Mosley a été reconduit dans ses fonctions de président de la FIA lors du vote de confiance qui s'est déroulé mardi, à Paris.

Bernie Ecclestone, qui avait conseillé au britannique de quitter son poste en fin d'année, avoue que ses relations avec Mosley ne changeront pas. D'ailleurs, le grand argentier de la F1 s'inquiète plus pour le business que pour le reste.

"J'espère que cela n'a pas déstabilisé les sponsors et les constructeurs," expliquait Ecclestone à l'agence de presse Reuters à l'issue de l'assemblée générale de la FIA.

"J'ai toujours dit publiquement que je pensais qu'il devrait se retirer à la fin de l'année. Nous sommes désormais dans une situation où personne ne sait réellement ce qu'il va se passer. Je n'imagine pas tous ceux qui ont pris position dans le passé changer d'opinion maintenant."

"Ce sera difficile pour lui d'agir comme président de la FIA si les gens qui ont déclaré auparavant qu'ils ne voulaient plus discuter avec lui campent sur leur position."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités