La F1 révèle une nouvelle identité pour promouvoir l'hybride

La Formule 1 a révélé sa nouvelle charte graphique qui met l'accent sur l'utilisation de l'énergie hybride à partir du Grand Prix de São Paulo ce week-end.

La F1 révèle une nouvelle identité pour promouvoir l'hybride

La F1 court avec des unités de puissance V6 turbo hybrides depuis le début de la saison 2014, jouant un rôle clé dans la production par le championnat des voitures les plus rapides de ses 70 ans d'Histoire. Mais les unités de puissance hybrides ont fait l'objet de critiques de la part des anciens dirigeants de la F1 lors de leur introduction, principalement en raison de leur sonorité, sans que l'accent soit mis sur leurs performances écologiques et technologiques.

Dans le cadre d'un effort visant à mettre en lumière l'utilisation de la puissance hybride en F1, une nouvelle série de visuels et de graphiques sera utilisée à partir de ce week-end au Brésil.

Ces éléments graphiques figureront sur les images télévisées de la F1, ainsi que dans le paddock, dans les unités d'accueil et dans la voie des stands, afin de souligner l'engagement de la discipline en faveur de l'énergie hybride. Le visuel se présente sous la forme d'un fond vert et bleu, et ajoute la mention "powered by hybrid since 2014" ("propulsée par l'hybride depuis 2014") à côté du logo de la F1.

Les moteurs de la F1 sont les plus efficaces au monde, avec un rendement thermique de 52%, et la série ne cesse de progresser dans sa quête de développement durable. À partir de 2022, la F1 utilisera un carburant plus durable, le "E10", et prévoit que la prochaine génération de moteurs, dont l'introduction est prévue en 2025, sera alimentée à 100% par un carburant durable.

La récente enquête mondiale commandée par Motorsport Network en partenariat avec la F1 et Nielsen Sports a montré que les fans s'intéressaient à l'effort de durabilité, en particulier pour les nouveaux carburants. 55% des fans interrogés dans le cadre de l'enquête ont déclaré qu'ils pensaient que la F1 devait être un leader mondial dans le développement de carburants entièrement durables, tandis que 67% des personnes interrogées ont déclaré être déjà au courant du projet de la F1 de les introduire en 2025.

D'ici 2030, la F1 prévoit d'atteindre un taux net d'émissions de carbone nul et souhaite que tous ses Grands Prix soient des événements viables sur le plan écologique d'ici 2025 en compensant son empreinte carbone. Un certain nombre d'équipes ont également présenté leurs propres plans environnementaux. Williams, Mercedes et Ferrari ont ainsi obtenu l'accréditation environnementale trois étoiles, la plus élevée du programme de la FIA.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Haas : Les pilotes devraient écouter, pas essayer d'être stratèges
Article précédent

Haas : Les pilotes devraient écouter, pas essayer d'être stratèges

Article suivant

Russell : Penser à Mercedes ne serait pas professionnel

Russell : Penser à Mercedes ne serait pas professionnel
Charger les commentaires