GP de Bahreïn : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP de Bahreïn : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Rédaction
9 avr. 2018 à 17:15

Découvrez toutes les réactions des pilotes, au lendemain du Grand Prix de Bahreïn de Formule 1 remporté par Sebastian Vettel.

Diapo
Liste

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)
1/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Je crois qu'à dix tours du but, j'ai dit à la radio que j'avais tout sous contrôle, je ne sais pas si ça a été diffusé. Je mentais, je le reconnais ! Je me disais qu'il n'y avait aucun moyen d'y arriver, qu'il allait me rattraper. J'ai essayé de rester aussi propre que possible. Les Mercedes étaient déjà compétitives dans le premier relais. Elles ont vu que nous prenions les tendres, et il fallait que nous faisions un deuxième arrêt, c'était le plan initial. Finalement, nous avons essayé de les faire tenir autant que possible. Valtteri a manqué de tours, heureusement. Je suis ravi."

"Je savais qu'il y aurait un grand écart, mais je n'étais pas sûr de ce qu'ils [Mercedes] faisaient. Ils avaient le composé le plus dur, donc n'avaient plus d'arrêt à faire, et c'était une très bonne stratégie. Nous n'avions plus rien à perdre, il fallait rester en piste pour essayer de gagner ou, au pire, finir troisième. C'est encore plus savoureux dans ces conditions."

2e : Valtteri Bottas (Mercedes)

2e : Valtteri Bottas (Mercedes)
2/20

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

"Je voyais rouge ! Nous avions le composé le plus dur, donc je savais qu'il y avait une chance qu'il soit en difficulté à la fin. J'ai essayé d'enchaîner les tours parfaits, mais ça n'a pas suffi. Être deuxième avec un écart si faible, c'est extrêmement décevant. J'essaierai de l'avoir la prochaine fois."

3e : Lewis Hamilton (Mercedes)

3e : Lewis Hamilton (Mercedes)
3/20

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

"Ce n'est vraiment pas mal. Je suis très content. Je suis sûr qu'il avait des gens complètement scotchés à l'écran, c'était tellement intense ! Je pense au championnat, j'ai perdu deux courses. Mais remonter de la neuvième à la troisième place, c'est très bien, j'ai parfaitement sauvé les meubles."

"Parfois, l'équipe ne pouvait pas m'entendre, j'ai dû choisir à quel moment lui parler. Il faut s'assurer de ne pas tuer les pneus, et c'est encore plus difficile quand on n'a pas de feedback. Espérons avoir une meilleure compréhension des pneus et une meilleure bataille avec les Ferrari lors de la prochaine course."

4e : Pierre Gasly (Toro Rosso)

4e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
4/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Le départ était très bon, j'ai dépassé Daniel au premier virage. Après, il m'a repassé au virage 4. Kevin [Magnussen] était derrière moi, il est parvenu à me doubler au virage 1 avec le DRS mais je l'ai repassé directement. Après ça, le rythme était très bon. Je suis parvenu à creuser l'écart. La dégradation était très faible, la voiture était rapide et j'ai pu attaquer."

"C'est incroyable, sixième en qualifications et quatrième en course. Nous ne nous attendions vraiment pas à quelque chose comme ça. Je suis aux anges, je commence à réaliser. Merci à l'équipe, la voiture a été fantastique tout le week-end. Aujourd'hui, il y a eu une opportunité, et nous avions la voiture pour saisir cette opportunité. Je ne sais pas quoi dire, je suis ravi."

"Nous avons vraiment fait un pas en avant ce week-end. Je ne sais pas si nous allons être aussi rapides lors des autres courses. Nous allons profiter, c'est une belle journée pour l'équipe, pour Honda et pour moi."

5e : Kevin Magnussen (Haas F1)

5e : Kevin Magnussen (Haas F1)
5/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Ce n'est pas la quatrième place, mais presque ! Cinquième, c'est un bon résultat. Dix points. Après ce mauvais moment, c'est sympa de marquer des points, de signer un bon résultat et de lancer la saison. Je suis très fier de l'équipe, surtout des mécanos, qui ont gardé un bon état d'esprit."

"À nous de maintenir ce niveau de performance. Ce n'est pas facile, le milieu de tableau est très serré. Nous devons continuer à travailler dur, nous ne pouvons pas rester les bras croisés. Je ne pouvais vraiment pas me battre avec la Toro Rosso de Gasly pour la quatrième place, mais nous sommes contents de cette cinquième position."

6e : Nico Hülkenberg (Renault)

6e : Nico Hülkenberg (Renault)
6/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Nous avons tiré le maximum en course. C’est positif. Nous n’avions pas vraiment le rythme pour rivaliser avec les voitures devant nous. Cela me déçoit un peu, mais c’est clair que la lutte au cœur du peloton est extrêmement serrée. C’était une course dense. Notre principal objectif était d’économiser le carburant tout en essayant de batailler avec les autres. Je pense que nous y sommes bien parvenus ce soir."

7e : Fernando Alonso (McLaren)

7e : Fernando Alonso (McLaren)
7/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Les deux voitures sont dans les points, bon travail de l'équipe avec les arrêts au stand, la fiabilité... Nous marquons de bons points aujourd'hui. Vu le début du week-end, nous devons progresser et élever notre niveau de jeu, car ce n'est pas suffisant. Nous obtenons les résultats le dimanche, mais nous avons besoin d'un pas en avant."

"La course n'est pas qu'une question de performance de la voiture. Il faut économiser de l'essence, préserver les pneus, il y a le départ, le premier virage, le premier tour, beaucoup de facteurs et nous sommes généralement meilleurs le dimanche que le samedi. Nous savons que c'était un week-end particulièrement étrange pour nous, très dur, notamment en qualifications, et nous devons progresser lors des Grands Prix à venir car c'est compliqué de partir de derrière. Mais bon, cinquième en Australie, septième ici, dix points là-bas, six ici : nous aurions pris ces 16 points avant de commencer le championnat après Barcelone, donc j'en suis très content."

"Nous manquions encore de rythme en course pour être face à Hülkenberg et attaquer les Haas. C'est un week-end difficile lors duquel nous sommes sauvés sur le gong, au dernier moment, avec deux voitures dans les points. Mais nous savons que nous devons progresser car le résultat d'aujourd'hui était un peu une coïncidence."

8e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

8e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
8/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"C'était bien de batailler aujourd'hui. J'étais dernier au premier virage, je me disais que ça allait être dur, mais j'ai pris du plaisir. Nous savions que notre rythme de course allait être meilleur qu'en qualifications. Les deux voitures sont dans les points, mais nous avons un peu de travail à faire."

9e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)

9e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)
9/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je savais que nous avions une chance et que nous devions faire une course parfaite. Nous avions abandonné un peu de performance en qualifications pour mettre un peu plus l'accent sur la course. C'est pourquoi même en étant éliminés en Q1, j'avais des espoirs, car je sentais que avions une voiture plus forte pour la course que pour les qualifications ce week-end. Mais nous étions encore un peu loin des points en partant 17e. C'était donc vraiment important de réussir à prendre un bon départ et faire un bon premier tour."

"J'ai réussi un bon départ, un bon premier tour en doublant quelques pilotes. C'était la clé de la course pour que la stratégie fonctionne. Nous avons eu un peu d'audace en essayant une stratégie à un arrêt, car nous savions que ce serait compliqué pour la durée de vie des pneus. Mais nous savions aussi que c'était notre meilleure chance d'être dans les points et de battre les autres. Je pense que nous avons réussi une course presque parfaite."

10e : Esteban Ocon (Force India)

10e : Esteban Ocon (Force India)
10/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'était une course très dure, et je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de reprendre ma respiration. J'étais toujours à l'attaque, toujours en bagarre, toujours en chasse. Nous sommes dans la bagarre du milieu de peloton et c'était une belle récompense de dépasser Carlos [Sainz] à deux tours de la fin pour marquer le dernier point."

"Je suis un peu déçu de ne pas avoir tiré plus de cette course, particulièrement en partant de la huitième place, mais nous avons fait du mieux que nous pouvions dans ces circonstances. Le plus positif à retirer de ce week-end, ce sont les progrès que nous avons faits par rapport à Melbourne. Nous devons continuer à travailler dans la même direction pour trouver davantage de performance en Chine la semaine prochaine."

11e : Carlos Sainz (Renault)

11e : Carlos Sainz (Renault)
11/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Sur la fin, j’étais en mission survie avec des pneus tendres à bout et une grosse gestion de l’essence. Nous devons analyser ce qui s’est passé au départ, j’ai trop patiné et cela a compromis ma course. J’étais bloqué dans le trafic après mes deux arrêts et il n’y avait pas grand-chose à faire de plus dans cette situation. Pour être honnête, c’était une journée difficile, mais la Chine arrive vite et nous nous battrons pour revenir dans les points."

12e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)

12e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)
12/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"J’ai essayé une stratégie : m’arrêter au deuxième tour. J’avais envie de risquer ça avec le team. Ce n’était pas la bonne stratégie car en mediums on avait beaucoup de mal, on a perdu trop de temps. En tendres on était rapides à la fin. Ensuite, c’était trop difficile de revenir. C’est un petit peu frustrant mais l’équipe a marqué des points. J’espère que la prochaine fois ce sera mon tour sur la piste."

13e : Romain Grosjean (Haas F1)

13e : Romain Grosjean (Haas F1)
13/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"C'est toujours difficile de partir du fond de la grille. Je n'ai pas vraiment fait un bon premier tour, mais après ça je suis remonté dans le peloton, c'était plutôt sympa. Si je n'avais pas perdu mon déflecteur, j'aurais potentiellement terminé septième ou huitième. C'était un problème de perdre des pièces alors que nous étions en piste. Lors de ces deux tours, la voiture était absolument inconduisible. Nous avons dû nous arrêter pour retirer la pièce, fin de l'histoire."

14e : Lance Stroll (Williams)

14e : Lance Stroll (Williams)
14/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"J'étais vraiment content de ma course, même si nous n'étions nulle part au niveau du classement. J'ai vraiment pris un bon départ et j'ai gagné cinq places, donc j'étais satisfait. Après ça, mon aileron avant a touché Grosjean, donc j'ai dû rentrer au stand prématurément et nous avons perdu dix secondes car nous avons dû changer l'aileron. Mais j'ai réussi à rattraper du temps et à battre mon coéquipier. Je suis évidemment satisfait de ma remontée après les deux premiers tours. Je crois quand même que c'était le maximum que nous pouvions faire. J'espère que nous pourrons faire mieux en Chine, mais il y a beaucoup de travail à faire en coulisses"

15e : Sergey Sirotkin (Williams)

15e : Sergey Sirotkin (Williams)
15/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Un sentiment rude après un week-end rude. Je sais que nous sommes passés pour des idiots, vu de l'extérieur, c'est assez évident pour moi. Le fait que je cherche des points positifs paraîtra probablement étrange, mais je vois certains aspects positifs : en partie pour moi, pour le travail que j'ai fait en tant que pilote ; en partie avec l'apprentissage que j'ai fait, et l'apprentissage que nous avons fait au niveau de l'équipe. Je vois des choses positives."

"Oui, nos résultats paraissent vraiment mauvais en course, probablement pires même qu'en qualifications. C'est mieux de ne pas y penser. Mais le bon point, c'est que même si ça s'est très mal passé, nous pouvons au moins voir davantage de choses, commencer à en comprendre. Même si c'est pire, nous commençons à comprendre pourquoi ceci et pourquoi cela."

16e : Sergio Pérez (Force India)

16e : Sergio Pérez (Force India)
16/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"J'ai le sentiment d'une occasion manquée, car ma course s'est terminée au premier tour. Nous savions à quel point c'était important de rester à l'écart des ennuis, mais il n'y avait rien que je puisse faire pour éviter ce qui s'est passé. J'ai pris un bon départ, mais Brendon [Hartley] a perdu le contrôle de sa voiture et m'est rentré dedans. Malgré ça, j'ai presque terminé dans les points, mais il n'y avait aucune chance d'y parvenir."

"Nous pouvons garder les points positifs : c'était une course amusante, avec beaucoup de bagarre, et nous faisons des progrès avec la voiture. J'espère pouvoir continuer ce bon travail et être plus rapide en Chine, où nous espérons tirer davantage de performance de notre package."

17e : Brendon Hartley (Toro Rosso)

17e : Brendon Hartley (Toro Rosso)
17/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"C'est une journée incroyable pour Toro Rosso, mais décevante pour moi. J'ai pris un bon départ et les deux premiers virages se sont bien passés, mais il y a eu un petit contact avec Pérez au virage 4. Ça a endommagé mon aileron avant pour le reste de la course, mais j'ai aussi pris une pénalité de dix secondes. Nous avions le rythme pour être confortablement dans les points sans la pénalité, donc c'est un peu frustrant. Un grand merci à tout le monde chez Toro Rosso et Honda, c'était un incroyable revirement de situation par rapport à Melbourne, et c'est prometteur pour les prochaines courses."

Abandon : Kimi Räikkönen (Ferrari)

Abandon : Kimi Räikkönen (Ferrari)
18/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis parti quand le feu est passé au vert. Je ne vois pas ce qui se passe derrière. Malheureusement, il [le mécanicien] est blessé, mais mon travail est de partir quand le feu passe au vert. Nous n'avons pas fini la course. Ce n'est pas génial, mais ça arrive."

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)
19/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis bien sorti du dernier virage et j'ai pris l'intérieur. Lewis [Hamilton] tentait de faire l'extérieur, et à un moment, j'étais devant. Je pense qu'il restait suffisamment de place à gauche, mais j'ai été touché à l'arrière gauche et ça a détruit mon différentiel."

Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
20/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"En arrivant dans le virage 8, j'ai perdu toute la puissance, tout s'est éteint sans prévenir et je ne pouvais plus rien faire. J'imagine que c'est un problème électrique, peut-être lié à la batterie, mais je ne sais pas encore exactement. Bien sûr, tout le monde dans l'équipe est très déçu, car nous avions le sentiment d'avoir une bonne voiture aujourd'hui. Le week-end se passait bien et je crois vraiment que notre voiture était encore meilleure. Je sais que je n'ai fait qu'un tour, mais je pouvais déjà voir Kimi en difficulté avec ses pneus arrière."

"J'avais vraiment le sentiment d'avoir une bonne occasion, ce qui rend tout ça encore plus frustrant. Abandonner la course si tôt est le pire sentiment possible, particulièrement lorsque c'est une course nocturne, que l'on doit patienter pendant des heures, et que ça se termine après seulement deux minutes. Ce sport peut vous arracher le cœur, c'est parfois brutal."

Prochain article Formule 1
Red Bull : "Hamilton a eu de la chance de s'en tirer sans dégâts"

Previous article

Red Bull : "Hamilton a eu de la chance de s'en tirer sans dégâts"

Next article

Le clan Red Bull conquis par la performance de Gasly

Le clan Red Bull conquis par la performance de Gasly

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Rédaction
Type d'article Réactions