La perte du GP du Brésil : un coup dur pour le sport auto auriverde ?

partages
commentaires
La perte du GP du Brésil : un coup dur pour le sport auto auriverde ?
Par :
31 juil. 2020 à 06:10

Pour le promoteur du Grand Prix du Brésil, l'avenir du sport automobile brésilien serait mis en danger par la perte définitive de l'épreuve d'Interlagos.

Le circuit d'Interlagos, à São Paulo, est apparu à 37 reprises en Formule 1 depuis 1973 et figurait au calendrier de la discipline reine sans discontinuer depuis 1990, accueillant le Grand Prix du Brésil. Cependant, comme pour de nombreuses autres courses toutes disciplines confondues, la pandémie de COVID-19 a contraint à l'annulation définitive de l'épreuve prévue cette année, ainsi que de tout autre course programmée dans les Amériques.

Ces dernières années, la question de l'organisation d'un Grand Prix sur un tracé de Rio de Janeiro a été évoquée, un projet sur lequel le PDG de la F1, Chase Carey, s'est lui-même impliqué. Cependant, les choses semblent pour le moment à l'arrêt, tant sur le plan de la construction du circuit que de la finalisation d'un éventuel accord. 

Lire aussi :

Pour Tamas Rohonyi, promoteur du Grand Prix du Brésil, si un nouvel accord ne peut être conclu pour maintenir l'épreuve sur la piste d'Interlagos, le sport automobile brésilien risque de subir des dommages collatéraux sur le long terme. "Beaucoup de gens dépendent de cela, pas seulement en F1, mais dans toutes les autres catégories", a-t-il déclaré à Motorsport.com.

"J'aime à croire qu'il s'agit d'un lieu important, rien qu'en raison de notre tradition. Les pilotes brésiliens ont remporté huit fois le Championnat du monde. Franchement, j'ai parlé au président de la fédération brésilienne, et il m'a dit : 'Si vous perdez la course, le sport automobile brésilien sera mort pour les 40 prochaines années'. Parce que tous ces enfants qui font du kart, ils espèrent un jour arriver en F1. Mais ils vont arrêter."

"Vous savez, une fois nous avons eu un excellent joueur de tennis, Gustavo Kuerten, qui a gagné Roland-Garros plus d'une fois [en 1997, 2000 et 2001, ndlr]. Donc, quand ce gars était en quelque sorte la grande star à Roland-Garros, des dizaines de gamins se sont mis au tennis. Au moment où il a disparu, tous les gamins ont rejoué au football."

Côté pilotes, le Brésil n'est déjà plus représenté en Formule 1 depuis la retraite de Felipe Massa fin 2017. 

Related video

Hülkenberg proche de remplacer Pérez à Silverstone

Article précédent

Hülkenberg proche de remplacer Pérez à Silverstone

Article suivant

Hamilton : "Encore au moins trois ans" de plus en F1

Hamilton : "Encore au moins trois ans" de plus en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Auteur Fabien Gaillard