Grosjean - Monza convient mieux à la Lotus que Spa

C'est après un superbe Grand Prix de Belgique conclu sur le podium que Romain Grosjean va se rendre à Monza avec un moral gonflé à bloc.

Dans un contexte où Lotus F1 Team rencontre de graves difficultés financières, le podium obtenu par Grosjean a mis du baume au cœur de toute l'équipe.

Le circuit de Monza fait partie des plus légendaires de la Formule 1 : des courses y avaient lieu bien avant la création du championnat du monde, dès 1922. Ce facteur historique, ainsi que la passion des tifosi, en fait un rendez-vous incontournable pour Grosjean.

"J'aime beaucoup Monza parce que c'est un circuit très particulier," commente le pilote franco-suisse. "C'est une piste géniale qui a une grande histoire. C'est agréable pour nous de courir là où tous nos héros ont déjà couru. Bien sûr, les fans de Ferrari jouent un grand rôle dans l'ambiance qui y règne, et c'est vraiment agréable de courir sur un circuit si légendaire."

Souvenirs de Formula Lista

Grosjean n'a pas connu beaucoup de réussite à Monza : en Formule 1, il n'y a marqué de points qu'une fois, et en six courses de GP2, il ne s'y est jamais imposé. Le pilote Lotus garde toutefois d'excellents souvenirs d'une course disputée lorsqu'il avait seulement dix-sept ans.

"L'une de mes toutes premières courses à Monza était en 2003 lorsque je courais dans une catégorie appelée Formula Lista : j'ai gagné et j'ai gagné toutes les courses de ma première saison dans cette formule," relate-t-il. "J'ai réalisé d'autres gros résultats à Monza dans ma carrière, donc j'y ai beaucoup de bons souvenirs."

Une voiture glissante

Comment faut-il régler la voiture pour être performant dans le Temple de la Vitesse? Bien évidemment, la vitesse de pointe est indispensable, mais pas seulement, comme l'explique Grosjean.

"Il faut que la voiture soit aussi glissante que possible et rapide en ligne droite, et à cet égard, nous sommes plutôt solides depuis le début de l'année," poursuit le Champion GP2 2011. "Puis nous devrons gérer la dégradation des pneus."

"Pour nous, ce sera par ailleurs délicat dans les grands virages comme les Lesmo et la chicane Ascari parce que moins d'appui on a, plus difficile c'est d'avoir une bonne adhérence dans les virages. C'est un dur compromis, mais je suis sûr que l'équipe y trouvera la meilleure solution possible."

Viser le meilleur résultat possible

Enfin, que peut-on attendre de Lotus pour le Grand Prix d'Italie? La E23 Hybrid a montré un niveau de performance inattendu en Belgique, et selon Grosjean, Monza pourrait hisser Lotus encore plus haut dans la hiérarchie.

"Sur le papier, Monza devrait mieux convenir à notre voiture que Spa, donc en théorie, un podium pourrait être possible à nouveau! Bien sûr, nous ne savons pas quel sera notre niveau de performance par rapport à notre rivaux avant de nous y rendre, mais je vais certainement viser le meilleur résultat possible, comme d'habitude," conclut Grosjean.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Preview
Tags déclaration, preview