Ils ont marqué la F1 : Nigel Mansell (2/2)

Le destin s’acharna contre Mansell en 1987, lorsqu’après 6 succès, un accident dans l’avant-dernière course de la saison offrit le titre à son coéquipier d’alors, le Brésilien Nelson Piquet

Le destin s’acharna contre Mansell en 1987, lorsqu’après 6 succès, un accident dans l’avant-dernière course de la saison offrit le titre à son coéquipier d’alors, le Brésilien Nelson Piquet.

Le passage de Mansell chez Ferrari fut précipité par la nouvelle frustration rencontrée en 1988, mais seule une victoire vint couronner les efforts du Moustachu, à Rio de Janeiro, sur la manche d’ouverture de la saison. La saison 1990 fut également pauvre pour Mansell, qui ne signa une nouvelle fois qu’un succès en rouge, aux côtés d’un Prost arrivé fraîchement en remplacement de Berger.

Le retour chez Williams fut donc ce qui empêcha Mansell de raccrocher les gants. Avec un grand gaillard à ses côtés en la personne d’Ayrton Senna, la tâche pour s’imposer au sein du team n’avait rien d’évidente. C’est d’ailleurs le Brésilien qui ramena le plus de succès à la maison en 1991, avec quatre victoires lors des quatre premières manches de la saison. Après avoir trouvé ses marques, Mansell répliqua cependant avec quatre succès à son tour et plusieurs arrivées sur le podium, mais échoua une nouvelle fois dans sa quête de titre.

La saison 1992 fut celle dont rêvent tous les pilotes. Et la persévérance de Mansell fut récompensée de la plus belle des manières, avec une moisson de succès dont se souviennent encore ses plus fiers supporters comme les observateurs de la F1 qui soutenaient plutôt Prost ou Senna. Mansell établit alors un record pour lequel il faudra attendre Schumacher et Ferrari pour le battre. Neuf victoires, le titre dans la poche, le tout avec style : la mission du Lion était désormais remplie, et c’est vers l’IndyCar que le flamboyant britannique décida de se tourner.

Le challenge fut d’autant plus spectaculaire qu’il fut victorieux, Mansell remportant le titre US en 1993 dès sa première saison dans la discipline. Il fut encore tenté par les sirères de Williams et McLaren en 1994 et 1995, mais le tour de la question avait été fait. Mansell restera l’un des favoris des puristes de la F1 pour son style si agressif et spectaculaire à observer.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nigel Mansell , Ayrton Senna , Nelson Piquet
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités