Jordan - C'était évitable et c'est inacceptable pour Mercedes

La manœuvre du deuxième tour entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg était sur toutes les lèvres à l'arrivée du Grand Prix de Belgique cet après-midi

La manœuvre du deuxième tour entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg était sur toutes les lèvres à l'arrivée du Grand Prix de Belgique cet après-midi. Pour Eddie Jordan, qui a notamment interrogé les pilotes sur le podium à l'arrivée, cet incident qui a coûté très cher au pilote britannique était évitable avec une meilleure gestion en amont de la part de l'équipe.

"Cela aurait pu être évité si aisément, si le team avait dit qu'il ne fallait pas que ça se passe", assure ainsi l'ancien patron d'équipe au micro de la BBC. "Il ne faut pas blâmer les pilotes, c'est une décision des dirigeants. Les pilotes auraient dû savoir qu'ils ne peuvent pas se permettre de faire ça."

"On ne peut pas les laisser faire juste ce qu'ils pensent être OK. Ça fait du mal au team. Le team n'exerce pas le contrôle nécessaire. On a eu des discussions concernant les ordres d'équipe. Pour moi, Spa est une claire indication qu'il faut avant tout penser au team. Qui que soit qui arrive devant au premier tour devrait être sûr de ne pas être attaqué immédiatement sous un ou deux tours. Ils ont perdu une course, un doublé. C'est inacceptable pour les sponsors aussi."

Pour David Coulthard en revanche, c'est juste "l'instinct des pilotes" qui a mené à cette situation. "C'est juste maladroit", explique l'Ecossais. "C'était presque inévitable qu'ils se touchent à un moment. Ce que je ne comprends pas c'est que Toto [Wolff] prenne une position de relations presse à dire qu'il n'a pas la main là-dessus."

L'ancien pilote McLaren estime néanmoins que l'approche globale de Mercedes est la bonne en laissant ses pilotes totalement libres.

"C'est une situation difficile pour le team, mais je l'apprécie. C'est une bonne approche, et ce sera bon en termes de popularité pour Mercedes sur le long terme d'avoir laissé leurs deux pilotes se battre roues contre roues. Si ça n'affecte pas vos performances en tant que team, c'est bien. Mais c'est vrai qu'ici, ça affecte Lewis."

Désormais, Rosberg compte 29 points d'avance en tête du championnat et conserve une sacrée option en vue du titre mondial.

"Nico a pris la main. Je suis certain que Lewis va revenir, il n'a jamais cessé de se battre", espère Jordan. "Mais s'il y a une autre erreur dans ce sens sur la prochaine course le championnat est fini. Nico n'a pas le soutien du public actuellement, mais il domine le championnat. C'est une situation comme sous Senna, comme sous Schumacher."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard , Eddie Jordan , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités