L'avenir du Grand Prix du Nürburgring reste incertain

Alors que la Formule 1 va retrouver le circuit du Nürburgring ce week-end, comme le veut l'alternance appliquée avec Hockenheim depuis quelques saisons, l'avenir du tracé légendaire en Formule 1 reste incertain

Alors que la Formule 1 va retrouver le circuit du Nürburgring ce week-end, comme le veut l'alternance appliquée avec Hockenheim depuis quelques saisons, l'avenir du tracé légendaire en Formule 1 reste incertain.

Depuis le changement de couleur politique de la province allemande de Rhénanie-Palatinat, le ciel s'obscurcit plus qu'à l’accoutumée au-dessus du circuit de l'Eifel.

En effet, le gouvernement local a confirmé son désengagement financier pour les prochaines éditions. Au-delà de 2011, le Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring, bien que disposant d'un contrat jusqu'en 2016, ne recevra donc plus aucune subvention.

Pour autant, les organisateurs sont décidés à maintenir l'épreuve au calendrier. Mais il va leur falloir pour cela négocier un nouvel accord commercial avec la FOM de Bernie Ecclestone, évidemment revu à la baisse.

"Les conditions actuelles génèrent des pertes trop élevées et ne sont plus acceptables. Donc, la grande tradition et la légende de la Formule 1 au Nürburgring se poursuivra seulement si un nouveau contrat prévoit des conditions économiques et politiques acceptables," a clairement fait savoir Jorg Lindner, promoteur du circuit, auprès de l'agence de presse DPA.

Autant dire que l'avenir de ce circuit historique repose désormais dans les mains d'Ecclestone. Pas sûr que le grand argentier de la Formule 1 soit disposé à revoir le contrat à la baisse...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités