Liberty détaille ses 4 priorités pour développer la F1

partages
commentaires
Liberty détaille ses 4 priorités pour développer la F1
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
26 janv. 2017 à 08:00

Le nouveau responsable commercial de la Formule 1, Sean Bratches, a révélé les quatre points clés qui constituent la priorité immédiate de Liberty Media pour améliorer la discipline.

Bratches est un ancien responsable d'ESPN, la célèbre entreprise de médias sur le sport, et il aura pour rôle de travailler sur les aspects commerciaux de la F1, aux côtés du directeur général du Formula One Group, Chase Carey, et du responsable des sports mécaniques, Ross Brawn, qui va, lui, se concentrer sur les questions sportives.

Dans sa première interview après avoir pris son poste, Bratches a expliqué à CNN qu'il y avait des domaines clés sur lesquels il allait focaliser son attention dans la première phase de son travail. "Il y a quatre véritables choses sur lesquelles je vais me concentrer", dit-il.

"La première est la marque ; la marque est le point d'entrée pour toute entreprise, toute marque, tout sport. Et nous allons travailler pour comprendre la marque. Nous allons la polir, nous allons l'élever. Ce sera sera vraiment central pour ce que nous faisons. Cela nous permettra d'entrer sur de nouveaux marchés. Ça va nous permettre de tirer du marché ce que nous devrions sur le plan commercial des sponsors, des détenteurs des droits, jusqu'aux promoteurs."

"La seconde est numérique. Je pense qu'il y a une immense opportunité dans l'espace numérique de ré-imaginer les produits numériques que la F1 a aujourd'hui, d'engager les fans dans de toutes nouvelles voies et aussi d'utiliser les sponsors pour activer cela."

"La troisième est de créer une approche bien plus démocratique au niveau de la façon dont nous approchons nos partenaires – équipes, sponsors, promoteurs et détenteurs des droits. Il y a beaucoup d'opportunités pour tirer parti de la propriété intellectuelle de la F1 afin d'intégrer cela dans leurs affaires."

"Et la dernière est l'expérience de course. Créer une meilleure expérience de course qui engage les fans, les spectateurs sur le circuit et à la télévision est une immense opportunité."

Boost commercial

Pour Chase Carey, un des domaines de croissance de la F1 sur le plan commercial est l'amélioration du sponsoring et l'alignement avec des entreprises qui veulent être impliquées dans la discipline.

Il expliquait mardi qu'alors qu'un championnat comme la Major League Baseball, aux États-Unis, employait plus de 80 personnes sur l'acquisition de sponsoring, la F1 n'en avait qu'une pour le faire et que personne ne travaillait sur l'aspect marketing.

Bratches explique que même si la discipline a fait de grandes choses sur le plan sportif, elle a été sous-exploitée au niveau commercial. Et de nouveau, resurgit l'exemple du Super Bowl. "Incontestablement, c'est [la F1] un Super Bowl toutes les deux semaines et je pense que ce sera sur cela que nous mettrons l'accent."

"Je pense que les opportunités se trouvent sur le front commercial, ce sur quoi je vais passer le plus clair de mon temps. Je pense que, globalement, [la F1] a boxé en-dessous de sa catégorie."

Quand il lui est demandé à quel point il pensait que le travail entrepris avait été insuffisant, il répond : "J'ai un point de vue sur cela, mais je ne vais pas le partager avec vous."

"Nous allons faire pivoter cette plateforme très orientée sur les contrats vers une [autre plateforme] avec une vision à long terme qui est concentrée sur une approche stratégique très rythmée pour faire tourner les affaires. Il y a une immense opportunité avec la marque globale et notre position sur le plan commercial."

Prochain article Formule 1
Comment Bernie Ecclestone a transformé la Formule 1

Previous article

Comment Bernie Ecclestone a transformé la Formule 1

Next article

Valtteri Bottas, 11e étoile de Mercedes en F1

Valtteri Bottas, 11e étoile de Mercedes en F1

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités