McLaren : "Pas d'autres solutions que de faire appel"

Après avoir expliqué à la fédération internationale de l'automobile que Lewis Hamilton n'avait pas enfreint le règlement, l'écurie McLaren a tout de même été sanctionnée, au grand dam de ses dirigeants

Après avoir expliqué à la fédération internationale de l'automobile que Lewis Hamilton n'avait pas enfreint le règlement, l'écurie McLaren a tout de même été sanctionnée, au grand dam de ses dirigeants.

Suite à cette pénalité qui prive Hamilton de la victoire, un porte-parole de l'équipe de Woking a expliqué que les données plaidaient en la faveur du pilote anglais, ce qui pousse McLaren à faire appel de cette condamnation.

"Nous avons étudié les données et nous les avons montrées aux commissaires de la FIA. Elles montrent que Lewis était 6 km/h plus lent que Kimi lorsqu'ils ont coupé la ligne de chronométrage."

"Après avoir rendu la première place à Kimi, Lewis a replacé sa voiture derrière celle de Kimi dans la ligne droite puis il l'a dépassé à l'épingle. En nous appuyant sur ces données, nous n'avons pas d'autres solutions que de faire appel."

Mais malgré cet incident, l'écurie britannique souhaite rapidement passer à autre chose et se concentrer sur le Grand Prix d'Italie : "Nous sommes une écurie de course et nous nous concentrons maintenant sur Monza, avec l'objectif d'accroître notre avance au championnat pilotes."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren
Type d'article Actualités