Mercedes - "Ce sport peut être très dur"

Conscient du fait que les problèmes de moteur touchent plus souvent Hamilton que Rosberg, Paddy Lowe explique avec prudence que le hasard fait tout simplement parfois mal les choses.

Mercedes - "Ce sport peut être très dur"
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 abandonne avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé, alors que passent Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H après leur contact au départ
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H

De nos jours, un Grand Prix qui ne se termine pas par un doublé Mercedes, même s'il est remporté, est un Grand Prix moyen pour la firme allemande. Alors, quand seule une auto termine sur le podium -sur la troisième marche qui plus est- et que l’autre abandonne depuis le commandement sur une panne de moteur, on imagine aisément que l’humeur n’est pas à la franche rigolade dans le garage du team à l’étoile.

Report des célébrations et tête basse

Une étoile, Mercedes espérait en ajouter une à son compte, aujourd’hui, alors qu'il était mathématiquement possible de sceller le titre des constructeurs dès ce weekend. Mais un accrochage entre Rosberg et Vettel au premier virage remettait vite cet objectif à Suzuka, et lançait un palpitant enjeu pour le championnat avec un retour possible de Hamilton aux commandes de celui-ci.

Las, c’est devant les représentants du sponsor principal de l’équipe -le pétrolier malais Petronas- que l’unité de puissance de Lewis Hamilton a rendu l’âme, alors que celui-ci se dirigeait vers une victoire sereine. Au final, c’est donc un doublé Red Bull qui viendra faire les gros titres des journaux, ainsi que le terrible revers essuyé par un Hamilton ayant selon ses propres mots du mal à croire qu’autant de guigne puisse tomber sur sa seule voiture cette année.

"Nous nous concentrions sur les drapeaux bleus que Jenson [Button] ne respectait pas, et tout d'un coup, Lewis a été le premier à le savoir", commente Paddy Lowe, le Directeur Technique, à Sky Sports, pour décrire le moment du coup dur. "Nous n'avons rien analysé, mais cela semble être une défaillance du moteur.

C'est difficile, ce sport peut être très dur. Aucune casse n'est prévue ! Nous travaillons aussi dur que possible pour améliorer la fiabilité, mais pour des raisons sans aucun lien, un certain nombre de choses ont défailli sur la voiture de Lewis cette année. Rien n'indique que ça doive tomber sur la voiture de Lewis : les choses se passent juste parfois ainsi".

Après le Grand Prix de Malaisie, Lewis Hamilton accuse un retard de 23 points sur Nico Rosberg, soit 15 de plus qu'en arrivant à Kuala Lumpur.

partages
commentaires
Verstappen s'incline face à Ricciardo mais complète le doublé Red Bull
Article précédent

Verstappen s'incline face à Ricciardo mais complète le doublé Red Bull

Article suivant

Red Bull s'offre son premier doublé depuis 2013 !

Red Bull s'offre son premier doublé depuis 2013 !
Charger les commentaires