Mercedes : Des évolutions arriveront "lors des GP à venir"

Les mots ont leur importance. Deux jours après l'annonce de l'arrêt du développement 2021 par Toto Wolff, le directeur technique de Mercedes, James Allison, ne le contredit pas mais précise que la W12 n'est pas encore figée.

Mercedes : Des évolutions arriveront "lors des GP à venir"

Mercedes disposera d'évolutions aérodynamiques et d'une optimisation moteur lors des prochains Grands Prix, dans le cadre du développement déjà programmé en amont. Alors que Toto Wolff a fait savoir le week-end dernier après le Grand Prix de Styrie que le développement était désormais majoritairement tourné vers 2022, il apparaît donc que la W12 n'est pas encore totalement abandonnée.

C'est le directeur technique James Allison qui a révélé l'arrivée prochaine d'évolutions programmées depuis un certain temps, tandis que le département moteur à Brixworth cherche des ajustements possibles dans l'exploitation de l'unité de puissance. "Nous avons un nombre raisonnable de choses qui vont rendre notre voiture plus rapide lors des Grands Prix à venir, et espérerons que ça s'avérera suffisant", explique Allison dans le podcast F1 Nation.

Si cette information contraste sérieusement avec les déclarations précédentes de Wolff concernant l'arrêt du développement 2021, Allison n'y voit cependant rien de contradictoire et précise la situation.

"Je ne pense pas que ces deux choses soient en contradiction l'une avec l'autre", assure le Britannique. "Et je ne crois pas que Toto a précisément dit ça. Ce qu'il a fait remarquer, c'est que la réglementation de l'année prochaine est un gros sujet qui demande une énorme part de notre attention. Donc l'essentiel de notre concentration à l'usine a basculé sur l'an prochain, sur la découverte de performance pour la saison prochaine."

"Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a plus rien dans la chaîne, datant d'avant notre changement de priorité. De plus, ce n'est pas toute l'usine. Et par ailleurs, nous ne sommes qu'une des deux usines, il y a aussi l'usine moteur et il y a encore un peu à venir du côté de l'unité de puissance. Il y a donc d'autres changements aérodynamiques en perspective ; un petit peu au niveau de l'unité de puissance, et des petites choses qui ne sont pas peaufinées comme nous le voudrions, que nous avons encore l'opportunité d'arranger alors que la saison bat encore son plein."

Lire aussi :

Allison affirme toujours que Mercedes est en difficulté pour faire progresser sa monoplace en raison des nouvelles règles aérodynamiques qui ont été mises en place durant l'hiver, plus particulièrement la découpe du fond plat à l'arrière. "Depuis les changements de règles qui ont été introduits en matière d'aéro pour épargner les pneus, il est extrêmement difficile de trouver le même gain de performance qu'auparavant", assure-t-il. "Ça nous a rendu la vie plus compliquée."

Concernant les réglages "farfelus" choisis par Lewis Hamilton et ses ingénieurs, dont a précédemment parlé le directeur de l'ingénierie piste Andrew Shovlin, Allison confirme qu'il s'agissait d'une tentative de trouver plus de vitesse sur un tour, au détriment des longs relais.

"C'était probablement une expression très imagée de Shov", relativise le directeur technique. "C'était un peu différent de la manière dont nous faisons rouler la voiture habituellement, sur le plan mécanique. Au niveau aérodynamique, c'était très similaire, la hauteur de caisse était très similaire. Ça changeait juste la répartition du roulis avant et arrière. C'était différent de ce que nous faisons normalement, pour chercher un meilleur équilibre entre la performance sur un tour et celle sur les longs relais."

"Savoir si nous avons obtenu ce compromis exactement comme nous le souhaitions fait partie de la liste des interrogations auxquelles nous aurons l'occasion de répondre en revenant sur la même piste un deuxième week-end consécutif. Nous pensons que ça permet d'être plus rapide, mais ce n'est pas sans compromis."

partages
commentaires
Mercedes perturbé par un manque de stabilité selon Ferrari

Article précédent

Mercedes perturbé par un manque de stabilité selon Ferrari

Article suivant

Ces évolutions Red Bull qui ont submergé Mercedes

Ces évolutions Red Bull qui ont submergé Mercedes
Charger les commentaires