Mika Häkkinen rejoint la Race of Champions

Mika Häkkinen va participer pour la première fois à la Course des Champions en février prochain. Le Champion du monde 1998 et 1999 représentera la Finlande avec Valtteri Bottas.

Mika Häkkinen rejoint la Race of Champions

Mika Häkkinen va faire ses grands débuts dans la Course des Champions en février 2022, alors que l'épreuve réunissant les pilotes des diverses catégories quittera les stades pour un circuit tracé sur une portion gelée de la mer Baltique en Suède. Le double Champion du monde de F1 épaulera Valtteri Bottas, dont la présence a été annoncée le mois dernier, dans l'équipe finlandaise engagée en Coupe des Nations.

"Je suis ravi de retrouver la compétition et de pouvoir enfin participer à la Course des Champions", déclare Häkkinen. "Ça sera très différent de la Formule 1, mais j'adore la compétition et ça sera spectaculaire de rouler sur la neige et la glace. Je vais essayer de m'entraîner chez moi, au nord de la Finlande, avant l'événement."

Valtteri Bottas est heureux d'être aligné aux côtés de son illustre compatriote : "Nous sommes devenus de bons amis avec Mika, donc je suis très heureux de l'avoir pour coéquipier en représentant la Finlande dans la Coupe des Nations", indique celui qui a encore six courses à disputer pour Mercedes avant de rejoindre Alfa Romeo. "Mais évidemment, on essaiera de devancer l'autre dans la course individuelle, la Race of Champions. Ce sera intéressant pour les supporters, quel que soit le vainqueur."

Häkkinen et Bottas sont pour le moment les deux seul pilotes passés par la F1 à avoir confirmé leur présence pour l'édition 2022, aux cotés notamment de Sébastien Loeb. Un plateau très nordique est attendu puisque Tom Kristensen, Mattias Ekström, Johann Kristoffersson, Petter Solberg et son fils Oliver sont attendus. Travis Pastrana, habitué de l'épreuve, sera lui aussi présent.

"Il y a une rivalité de longue date entre les pays nordiques, donc il y aura beaucoup de prestige en jeu, surtout entre la Finlande et la Suède", souligne Fredrik Johnsson, président de la ROC et lui-même suédois. "Les pilotes locaux pensent peut-être qu'ils auront l'avantage, mais la compétition sera féroce face à des nations comme la France, emmenée par Sébastien Loeb, ou les États-Unis avec Travis Pastrana, et il y a toujours des surprises dans la ROC. Une chose est sûre : ce sera très spectaculaire et passionnant à suivre !"

Lire aussi :

partages
commentaires
Aston Martin veut changer de livrée mais se heurte au poids minimum
Article précédent

Aston Martin veut changer de livrée mais se heurte au poids minimum

Article suivant

En forme, Bottas est "très détendu" depuis qu'il a signé chez Alfa

En forme, Bottas est "très détendu" depuis qu'il a signé chez Alfa
Charger les commentaires