Le mode 'fête' du moteur Mercedes pourrait être "meilleur que jamais"

partages
commentaires
Le mode 'fête' du moteur Mercedes pourrait être
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Co-auteur: James Newbold
22 mars 2018 à 13:30

Malgré une allocation moteur réduite à trois unités de puissance par saison, Mercedes est loin de faire des compromis sur la compétitivité de son groupe propulseur et prépare une cartographie redoutable pour les qualifications.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
La carrosserie de la Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Andy Cowell, responsable moteur Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

Avec la nécessité de parcourir sept Grands Prix par unité contre cinq la saison dernière, les motoristes avaient pour objectif de maintenir le niveau de puissance de leur moteur, mais Mercedes a concocté une nouvelle cartographie qui met d'ailleurs l'eau à la bouche du Champion du monde Lewis Hamilton : ce dernier l'a surnommée le mode 'fête'.

Directeur technique moteur de la structure de Brackley, Andy Cowell explique que l'une des priorités pour 2018 était un meilleur agencement des pièces de l'unité de puissance afin de contribuer à un design plus efficace du châssis.

"C'est plus élégant, cela convient mieux compte tenu des contraintes aérodynamiques de la voiture", déclare Cowell pour Motorsport.com. "Nous saurons à Abu Dhabi s'il dure plus longtemps que le précédent, et nous nous efforçons constamment d'assurer que notre mode qualificatif et nos modes de course soient meilleurs que ces dernières années."

Pour Mercedes comme pour Renault et Honda, il est clair que restreindre la puissance des moteurs afin de respecter l'allocation prévue est inenvisageable. Cependant, alors que les motoristes français et japonais comptent utiliser davantage d'unités que prévu pour parvenir à leurs fins, la marque à l'étoile a bien l'intention d'effectuer la saison complète avec trois groupes propulseurs.

"La façon la plus positive d'envisager le championnat, c'est de produire une unité de puissance qui est capable de faire sept courses et assurer qu'elle franchit la ligne d'arrivée à la fin de la septième course sans douter", estime Cowell.

"Mais ce qu'il ne faut pas faire, c'est baisser la puissance. Il faut que notre mode qualificatif soit meilleur que jamais et que notre mode de course soit meilleur que jamais. Il faut que la durée de vie soit suffisamment bonne pour bien régler la voiture le vendredi, il ne faut pas commencer à économiser les kilomètres. Notre approche, c'est d'aborder ça avec cette promesse. Si quelque chose se produit, si un problème de qualité se présente, alors nous réagirons et nous adapterons", conclut-il.

 
Prochain article Formule 1
Sainz prêt à encaisser des pénalités pour plus de performance

Previous article

Sainz prêt à encaisser des pénalités pour plus de performance

Next article

Zolder baptise une chicane en l'honneur de Thierry Boutsen

Zolder baptise une chicane en l'honneur de Thierry Boutsen

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités