Pirelli propose un pneu plus résistant à partir de Silverstone

Face au rythme de développement élevé des monoplaces, Pirelli a proposé d'introduire une nouvelle construction de pneu, plus résistante, à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Pneu Pirelli

Alors que les écuries commencent à enregistrer des gains spectaculaires en matière d'appui aérodynamique, Pirelli estime qu'il est nécessaire d'intervenir en proposant des pneus plus résistants, et ce dès le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet prochain. Cette décision n'est, pour l'heure, pas motivée par des préoccupations liées à la sécurité, mais plutôt par la volonté de devancer leur éventuelle apparition à plus long terme. Les composés des gommes resteront identiques à ceux utilisés actuellement.

Depuis quelques semaines, Pirelli a conscience des progrès réalisés par les écuries : les niveaux d'appui aérodynamique sont désormais comparables à ceux qui étaient prévus pour la fin de la saison. Le week-end dernier, l'amélioration impressionnante des chronos à Miami par rapport à 2022 a mis en évidence cette tendance. Car même si le nouvel asphalte a joué un rôle évident, l'ampleur de la progression a surpris les techniciens de la firme italienne.

À la suite de discussions avec la FIA, Pirelli a estimé qu'il était logique de prendre des mesures pour éviter tout risque, surtout que la F1 doit encore se rendre sur des circuits particulièrement exigeants en la matière, comme Silverstone, Spa-Francorchamps et Zandvoort. Le manufacturier unique a donc proposé d'introduire une nouvelle construction pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, le week-end du 9 juillet.

Selon le Règlement Technique de la F1, tout changement de construction des pneus en cours de saison doit faire l'objet d'un processus formel et être approuvé par les écuries, à moins d'être imposé au nom de la sécurité. L'article 10.8.3 précise qu'une fois les spécifications de pneus fixées pour la saison, "elles ne peuvent pas être modifiées sans l'accord de la Commission F1. Nonobstant ce qui précède, la FIA peut décider de modifier la spécification en cours de championnat pour un motif de sécurité, sans préavis ni délai". Une approbation par la Commission F1 est possible cette année si elle soutenue par au moins huit des dix écuries de la grille.

Si le changement est entériné pour le rendez-vous de Silverstone, la question sera alors de savoir quand les écuries pourront tester cette nouvelle construction, Pirelli souhaitant qu'elles puissent le faire avant de les utiliser en course. Le prochain Grand Prix, à Imola, fera déjà l'objet d'expérimentations dans l'allocation pneumatique pour les qualifications, tandis que Monaco ne serait pas un endroit idéal pour un tel test. Le Grand Prix d'Espagne, début juin à Barcelone, pourrait avoir du sens, avant de se rendre au Canada et tandis qu'en Autriche, il y aura un format sprint.

Avec Franco Nugnes et Jonathan Noble

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Briatore a vite compris et "poussé Alonso à rejoindre Aston Martin"
Article suivant Red Bull surpris que la concurrence soit si loin en 2023

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse