Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Silverstone s'inquiète d'un potentiel Grand Prix à Londres

partages
commentaires
Silverstone s'inquiète d'un potentiel Grand Prix à Londres
Par :
2 juil. 2019 à 15:44

La perspective d'une course de Formule 1 à Londres ne manque pas d'inquiéter Silverstone, qui négocie actuellement un nouvel accord pour continuer d'accueillir le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Liberty Media a mené des recherches approfondies quant à la possibilité d'organiser un Grand Prix dans la capitale britannique, et Sadiq Khan, maire de Londres, a précédemment fait savoir que ce devrait être possible à organiser. Il n'a toutefois jamais été question que le Grand Prix de Grande-Bretagne s'y tienne, et Ross Brawn, manager sportif de la Formule 1, disait que cette course ne serait "pas en plein centre de Londres, mais dans le Grand Londres".

Silverstone s'apprête à accueillir la dernière course selon son accord actuel après avoir activé une clause lui permettant d'abréger son contrat pour éviter de payer des frais d'inscription au calendrier qui mèneraient à la banqueroute. De nouvelles négociations sont donc en cours, mais le circuit du Northamptonshire s'inquiéterait de l'émergence d'une autre course dans le quartier des docks de Londres. Rappelons que ce même quartier accueillera le dernier meeting de la saison 2019-20 de Formule E, au parc des expositions ExCeL.

Selon les informations de Motorsport.com, Silverstone n'a été informé que récemment du stade des négociations concernant une course de Formule 1 dans l'est de Londres. Bien qu'un tel Grand Prix soit improbable à court terme, son émergence représenterait une menace pour Silverstone, qui n'est qu'à deux heures de route au nord. Le circuit craint effectivement que la proximité des deux lieux et le faible nombre de dates disponibles pour organiser ces courses durant l'été britannique, si elles étaient toutes deux au calendrier, fassent diminuer le nombre de spectateurs et causent des pertes financières non négligeables à l'organisation du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Les discussions quant à une course de F1 à Londres durent depuis un certain temps, et Stuart Pringle, directeur général de Silverstone, a déclaré à la BBC que la F1 avait reconnu ce souhait auprès de lui "pour la première fois". Il a ajouté : "C'est un changement matériel car cela diffère des arrangements précédents. La Grande-Bretagne n'est pas une très grande île, et c'est une source d'inquiétude commerciale."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

D'après Pringle, Silverstone a "presque été anéanti" par le contrat de 17 ans signé en 2009. Ces dernières années, ce circuit partiellement détenu par le BRDC (club des pilotes de course britanniques) a développé ses activités pour tenter de créer un business model qui ne dépende pas du Grand Prix de Grande-Bretagne, avec des compétitions telles que le MotoGP et un festival organisé autour de la manche de World RX – sans oublier des éléments qui ne sont pas directement liés à la course, tels que les stages de pilotage et un tout nouvel hôtel.

Les négociations entre la F1 et Silverstone continuent à l'aube du Grand Prix de Grande-Bretagne 2019, qui aura lieu le 14 juillet.

La semaine dernière, Lewis Hamilton – quintuple Champion du monde et quintuple vainqueur du GP de Grande-Bretagne – a déclaré qu'une course londonienne serait "géniale" et qu'il "ne serait pas mal d'avoir deux courses au Royaume-Uni". Il a cependant insisté sur l'importance de Silverstone au calendrier.

"Le Royaume-Uni fait vraiment partie des fondations de ce sport, et si l'on commence à enlever les courses légendaires et qu'il n'y a que les nouvelles, on en perd toute l'Histoire et toute la culture. Je crois sincèrement qu'il faut conserver la F1 au Royaume-Uni, et particulièrement à Silverstone. C'est un circuit vraiment génial, un endroit vraiment génial. Cela fait partie des circuits où il y a le plus de spectateurs de toute la saison. On ne peut pas tourner le dos à ça", conclut le pilote Mercedes.

 

Article suivant
Honda : une victoire décisive pour rester en F1 après 2020 ?

Article précédent

Honda : une victoire décisive pour rester en F1 après 2020 ?

Article suivant

Renault fait le plein de pneus tendres à Silverstone

Renault fait le plein de pneus tendres à Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Auteur Scott Mitchell