Silverstone se bat pour conserver son Grand Prix

Silverstone n'abdique pas et pourrait encore accueillir la Formule Un au delà de 2009, malgré que Donington ait signé un contrat débutant en 2010 avec le FOM

Silverstone n'abdique pas et pourrait encore accueillir la Formule Un au delà de 2009, malgré que Donington ait signé un contrat débutant en 2010 avec le FOM.

On savait déjà que Donington avait pris du retard dans sa mise aux normes du circuit, mais une nouvelle histoire vient un peu plus assombrir l'avenir du circuit qui va accueillir le Grand Prix de Grande-Bretagne à partir de l'année prochaine.

En effet, le propriétaire du tracé a porté plainte contre la société qui le gère, réclamant plus de 2,8 millions d'euros. Une situation qui déplait fortement à Bernie Ecclestone, l'argentier de la F1, qui menace de ne plus organiser de Grand Prix en Grande-Bretagne.

Damon Hill, champion du monde de F1 en 1996, aujourd'hui président du British Racing Driver's Club (organisateur du Grand Prix à Silverstone en 2009), explique qu'il fait son possible pour que Silverstone perdure.

"Nous avons eu des communications," indique l'ancien pilote Williams. "Nous avons toujours gardé contact avec Ecclestone et sommes très désireux de conserver le Grand Prix de Formule Un à Silverstone. Ce circuit a une longue histoire avec ce sport et nous essayons encore et toujours de trouver un accord."

De son côté, Bernie Ecclestone se montre très direct en affirmant "qu'il est hors de question de retourner à Silvestone. Ils ont eu suffisamment de chances et n'ont pas tenu leurs promesses."

La Grande-Bretagne devrait néanmoins conserver son Grand Prix national, comme le précise l'accord entre la FIA et le FOM. Un accord de principe qui permet à la FIA de protéger les six Grands Prix traditionnels, dont celui en Grande-Bretagne.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Damon Hill , Bernie Ecclestone
Équipes Williams
Type d'article Actualités