Sotchi, un circuit "exigeant" pour McLaren

L’écurie McLaren revient sur les terres d’un de ses meilleurs GP en 2015, année lors de laquelle la course à Sotchi était en fin de calendrier. Cette saison, elle est au début, de quoi mesurer les progrès et le chemin qu’il reste à parcourir.

Sotchi, un circuit "exigeant" pour McLaren
Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31
Arrêt aux stands pour Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31 et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16 en lutte pour une position
Jenson Button, McLaren MP4-31
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 et Fernando Alonso, McLaren MP4-31 en lutte pour une position

Même si les progrès sont notables du côté de la structure de Woking, ils n’ont pour le moment permis d’inscrire qu’un seul point à Bahreïn, grâce à Stoffel Vandoorne. Le staff technique ne peut évidemment pas se satisfaire de cela et McLaren continue son travail sans relâche pour remonter dans la hiérarchie.

"À chaque week-end de course, nous apprenons beaucoup des forces et des limitations de notre package, et notre programme de développement est sans répit car nous cherchons à produire de meilleures performances le dimanche après-midi", explique Éric Boullier.

"Nous savons qu’il y a beaucoup de potentiel avec la MP4-31, mais il y a toujours du travail à faire par McLaren et Honda pour le débloquer, ce que nous n’avons pas encore réussi à faire jusqu’ici."

"La Russie est le lieu d’une de nos meilleures performances en 2015, et nous sommes tous désireux de reproduire cela le week-end prochain. Notre concentration se porte sur le fait de rassembler toutes nos forces et garantir que nous pouvons nous battre avec nos plus proches rivaux aussi haut que possible dans la hiérarchie, et régulièrement sur une distance de course. Nous progressons vraiment dans tous les domaines, donc nous allons pousser pour traduire cela dans les classements finaux à Sotchi."

Même son de cloche du côté de Yusuke Hasegawa, à la tête du programme Honda F1, qui s’attend à un défi corsé sur les bords de la mer Noire : "Sotchi reste un circuit exigeant pour nous. Les longues lignes droites combinées à la nature de freinage-accélération du tracé signifient que l’équilibre de la gestion de l’énergie est essentiel pour être au point pendant les séances."

"Débloquer de la puissance et de la gestion d’essence sera aussi la clé, et avec la haute consommation d’essence, il sera important pour nous de récupérer autant d’énergie que possible au freinage."

"Globalement, la piste est assez technique, donc ça sera certainement un challenge pour l’équipe et les pilotes. Nous pensons que notre unité de puissance est presque là où il faut, donc nous abordons un autre solide week-end de roulage et espérons que nous pourrons être dans une position de marquer quelques points en course dimanche."

Présentation vidéo du GP de Russie

partages
commentaires
Ferrari accélère l'utilisation d'un nouvel aileron avant

Article précédent

Ferrari accélère l'utilisation d'un nouvel aileron avant

Article suivant

Sotchi - Pirelli attend des longs relais "même avec les supertendres"

Sotchi - Pirelli attend des longs relais "même avec les supertendres"
Charger les commentaires