ToileF1 Award : Coup d’éclat de l’année

Les pilotes et les écuries du F1 Circus ont eu l'occasion de briller à 17 reprises cette saison

Les pilotes et les écuries du F1 Circus ont eu l'occasion de briller à 17 reprises cette saison. Mais quel est LE pilote ou L'équipe qui a réalisé le coup d'éclat de la saison 2009 ?

Giancarlo Fisichella et Force India à Spa-Francorchamps ou encore Kamui Kobayashi à Abu Dhabi. Voilà des pilotes que l'on n'attendait pas si haut placés à la fin d'un Grand Prix mais par leur expérience ou leur fougue de jeune débutant, ils ont étonné par leurs performances.

- Gregory Demoen :
Force India sera probablement le joli coup d'éclat, à mes yeux, de la saison 2009. Larguée pendant toute la première partie de la saison, le pari de l'équipe indienne d'axer le développement de sa monoplace sur les circuits à faibles appuis s'est avéré payant avec, à la clé, une pole position et une seconde place - et même presqu'une victoire - à Spa-Francorchamps !

- Thomas Criqui : Etre en pole-position avec une Force India sur le mythique circuit de SPA-Francorchamps mérite bien un Award. C’est donc à Giancarlo Fisichella que revient mon vote. Il en a même fallu de peu pour que le Romain marque ce jour d’une pierre blanche, mais Kimi Räikkönen, bien aidé par le KERS de sa Ferrari, était le plus fort ce jour là. Quoi qu'il en soit, le Romain confirme une fois de plus ce que l'on pense de lui : un excellent pilote, dans des petites écuries...

- Ludovic Bernard : Si Kamui Kobayashi a beaucoup marqué mon esprit, Giancarlo Fisichella a vraiment été le coup d’éclat de la saison, avant qu’il ne rejoigne le baquet de la F60 de Ferrari au volant de laquelle il a vraiment eu du mal à s’exprimer. Cependant, personne ne pourra lui retirer ce qu’il a fait avec la VJM02 de Force India, surtout au Grand Prix de Belgique. Réaliser la pole position était déjà incroyable, mais il n’est pas passé loin de la victoire !

- Julien Delfosse : Que dire de Force India en Belgique ? L’équipe n’avait jamais inscrit le moindre point en championnat, non sans malchance il est vrai, mais les hommes de Vijay Mallya sont parvenus à placer la monoplace de Giancarlo Fisichella en pole position et à monter sur le podium le lendemain. Un beau coup d’éclat pour l’écurie Indienne qui n’a été battu que par Raïkkönnen et son KERS à Spa-Francorchamps.

- Dorian Reversé : Le plus beau coup d’éclat est a mettre à l’actif de Fisichella. Malgré deux courses exceptionnelles de Kobayashi, la prestation de Fisichella est juste exceptionnelle. Alors que personne ne l’attendait, il surgit au volant de sa Force India la pole position. Sa course fut tout autant excepionnelle puisque contre toute attente cette pole ne s’est pas faite avec peu d’essence, mais en plus il a été capable de suivre le rythme du vainqueur, Räikkönen, et prendre la deuxième place pour marquer les premiers points de l’écurie Force India.

- Thierry Prulhière : Qui de Force India ou de Fisichella mérite ce prix ? Les deux. Avec peu de moyen mais beaucoup de malice, Force India a su trouver le truc permettant de transcender une monoplace qui n’était pas promises à jouer les troubles-fête. Fisico a pris sa chance quand elle est passée : une magnifique pôle position à Spa suivi d’une course où il a harcelé de bout en bout un raikkonen bien aidé par son Kers. Si l’épisode Ferrari a été moins glorieux, cela aura eu le mérite de montrer que, même peinte en rouge, une mauvaise voiture ne permet pas grand chose.

- Thibault Hallouin : J'aurais pu pencher pour Fisichella mais une autre personne a plus retenu mon attention : Kobayashi. Je ne souhaite rien retirer au mérite de Fisichella mais c'est un pilote d'expérience qui connaissait bien la structure de Force India. Il lui a suffit d'avoir une voiture performante et une grosse carotte à la clé (un poste de pilote chez Ferrari) pour finir de parfaire la motivation de l'Italien. Alors que Kamui Kobayashi débarquait en F1 et dès son arrivée, il a tout de suite été performant et a remplacé au pied levé Glock. Tenir tête à Button lors de son premier GP, alors même que Button était en pleine course pour le titre. Le japonais a su résister pas comme d'autres pilotes qui sont fait que laisser passer Button, ne voulant surtout pas de réflexion de la part de Charlie Whiting.

- Benoît Fraikin :Fisichella à Spa. Qui aurait imaginé qu’une Force India tiendrait la dragée haute au reste du plateau ? Personne. L’absence d’essais privés pendant le championnat à sans aucun doute aidé la petite équipe indienne, mais la performance n’en reste pas moins belle pour autant.

Verdict : Le coup d'éclat de l'année revient à l'écurie indienne Force India et à son pilote italien Giancarlo Fisichella. Aprés avoir réalisé une pole position inattendue, Giancarlo Fisichella est parvenu à garder un rythme extrêmement rapide tout au long de la course pour mener Force India à ses premiers points et par la même occasion, à son premier podium en Grand Prix.

Classement :
- Fisichella et Force India à Spa-Francorchamps : 7 votes
- Kamui Kobayashi pour ses débuts : 1 vote

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Kimi Räikkönen , Kamui Kobayashi
Équipes Force India , Ferrari
Type d'article Actualités