Honda motorisera Toro Rosso à partir de 2018

Selon les informations de Motorsport.com, Toro Rosso et Honda ont conclu un accord de fourniture moteur portant sur les trois prochaines années.

Les discussions entre Red Bull et le motoriste japonais ont débuté plus tôt dans l'année, qui marquait la renaissance de la collaboration entre Renault et Faenza. Honda souhaitait pouvoir motoriser une seconde écurie, après l'annonce de l'annulation de l'accord avec Sauber, mais les discussions ont été stoppées pendant l'été.

Cependant, la volonté de McLaren d'en finir avec Honda a précipité le retour à la table des négociations. En effet, pour que Woking puisse bénéficier d'un moteur Renault en 2018, il fallait que STR abandonne ses unités de puissance au losange.

Un accord a donc finalement été trouvé entre toutes les parties après de longues discussions, avec une officialisation qui devrait intervenir durant le week-end du Grand Prix de Singapour. Des sources proches du dossier ont confirmé à Motorsport.com un accord de trois années entre Toro Rosso et Honda, qui courra à partir de 2018.

Dans sa courte histoire en Formule 1, le constructeur italien a connu trois motoristes jusqu'ici : Cosworth lors de sa première saison en 2006, puis Ferrari de 2007 à 2013, avant deux années chez Renault et un bref retour à des moteurs de Maranello en 2016 (même s'ils dataient de 2015) dans le cadre des tensions entre Red Bull et le Losange. Pour la saison en cours, STR a retrouvé des blocs français.

Avec Honda désormais dans le giron de Red Bull, la possibilité d'un passage de Renault à une fourniture japonaise à moyen terme pour l'écurie mère a été renforcée, d'autant plus que le constructeur français semble avoir décidé de mettre fin à ses liens avec la marque autrichienne.

Avec Lawrence Barretto

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Renault F1 Team , Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags honda, moteur