Vandoorne est resté "à l'écart de tout problème"

partages
commentaires
Vandoorne est resté
Par : Basile Davoine
18 sept. 2017 à 10:14

Le pilote belge a mené une course propre et solide à Singapour, lui permettant d'offrir à McLaren-Honda les points de la septième place.

Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, au stand
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren, Kimi Raikkonen, Ferrari, dans le Parc Fermé
Felipe Massa, Williams FW40, Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, passe la voiture endommagée de Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

McLaren-Honda misait énormément sur le Grand Prix de Singapour depuis des semaines, sacrifiant notamment les deux échéances précédentes à Spa-Francorchamps et Monza pour prendre des pénalités moteur et les éviter à Marina Bay. Le circuit urbain et tortueux a bel et bien permis à la MCL32 de faire briller son châssis et d'oublier un peu le manque de performance de l'unité de puissance Honda, et c'est Stoffel Vandoorne qui a concrétisé les espoirs de son équipe en inscrivant les points de la septième place. 

McLaren pouvait légitimement espérer plus, et notamment voir ses deux pilotes terminer dans le top 10. Néanmoins, la pluie qui s'est invitée au moment du départ, et si ardemment souhaitée par Éric Boullier avant la course, n'a pas porté chance. Auteur d'un départ canon, Fernando Alonso a été une victime collatérale de l'accrochage entre Vettel, Verstappen et Räikkönen, ruinant sa course et l'obligeant à jeter l'éponge. L'Espagnol, que l'on ne soupçonnera pas d'exagérer, a estimé avoir perdu un podium qui lui était "garanti".

Pendant ce temps, son coéquipier a fait le travail en réalisant une course sans faute, première condition pour décrocher le résultat que McLaren attendait depuis Budapest, date de sa dernière entrée dans les points.

"C'était une course mouvementée, c'est clair !", peut souffler Stoffel Vandoorne dans un sourire. "Ça n'était pas facile au début, il y a eu beaucoup d'accidents, il fallait les éviter. C'est ce que nous avons fait. Courir sous la pluie au début n'était vraiment pas facile. Je me concentrais principalement sur le fait de rester à l'écart de tout problème, ce que nous avons réussi à faire. À partir de ce moment-là, j'ai géré ma propre course."

"Nous n'aurions probablement pas pu faire mieux que septième, je suis content de ces points. Nous finissons le week-end sur une bonne note. La sixième place était peut-être jouable à un moment donné, mais ça n'a pas fonctionné avec mon deuxième arrêt au stand. Après ça, je me suis concentré pour tirer tout ce que je pouvais de la voiture et maximiser la performance."

Les six points inscrits par le pilote belge ne changent pas grand-chose à la situation de McLaren au championnat constructeurs, où l'écurie de Woking occupe toujours le neuvième rang. Ils ont toutefois le mérite de bien conclure un week-end également très riche en dehors de la piste, avec les nombreuses annonces dont celle du passage au moteur Renault en 2018.

Vandoorne attend désormais d'avoir confirmation de la présence à ses côtés de Fernando Alonso l'an prochain : "Cela ne me poserait pas de problème. Je travaille très bien avec Fernando depuis le début de l'année, je pense que c'est très bon pour l'esprit d'équipe."

Prochain article Formule 1
La F1 proche de l'introduction de caméras à 360°

Previous article

La F1 proche de l'introduction de caméras à 360°

Next article

Grosjean : "Une course difficile mentalement"

Grosjean : "Une course difficile mentalement"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie Course
Lieu Singapore Street Circuit
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions