Vers la suppression des aides au pilotage en F1

Dans un contexte où des discussions cruciales vont avoir lieu cette semaine pour décider de la réglementation de 2017 en Formule 1, le désir de se débarrasser des "aides au pilotage" a clairement été exprimé par les dirigeants de la compétition.

Le Groupe Stratégique doit se réunir mercredi pour analyser les conclusions d'une série de réunions récentes dont le but était d'améliorer le spectacle.

On devrait ainsi retrouver des voitures plus rapides grâce à des pneus plus larges et une meilleure aérodynamique. En revanche, d'autres idées comme le retour des ravitaillements en essence lors des courses vont probablement être abandonnées.

Cependant, Jean Todt et Bernie Ecclestone ont tous deux souligné qu'un élément était crucial à les yeux : mettre un terme à la technologie qui facilite la vie aux pilotes, dans la mesure du possible.

"Toutes les aides au pilotage que nous pouvons bannir, nous devrions les bannir," déclare Todt. "Les ingénieurs sont des gens intelligents, donc ils essaieront tout de même de trouver un moyen d'interpréter cela. Mais aujourd'hui, les pilotes sont trop assistés lorsqu'ils prennent le départ d'une course."

Lire aussi - Todt aux équipes : Donnez-moi le pouvoir de changer la F1!

"À une époque, nous avions le système d'aide au départ, qui a été banni pour que ce soient les pilotes qui agissent au départ. Mais tout est régulé désormais. Donc il faut probablement que nous faisions appel à une technologie moins sophistiquée pour nous assurer d'avoir les moyens d'avoir des départs moins prévisibles."

Ne disposant pas forcément d'expérience en tant qu'ingénieur, Todt est conscient de devoir s'en remettre aux spécialistes quant à la mise en application de tels projets.

"D'une certaine façon, je n'ai pas tout le savoir-faire," reconnaît le Français. "J'ai donc besoin de gens qui cherchent comment réduire autant que possibles les aides au pilotage : c'est quelque chose que je ne cesse de demander."

"S'ils me disent ce qu'il faut faire, je serai heureux de m'assurer que ce soit mis en oeuvre. Donc si nous faisons une sorte de liste des paramètres spécifiques pour réduire les aides au pilotage, nous pouvons les appliquer immédiatement."

Mettre un terme aux "bavardages" entre ingénieurs et pilotes

Ecclestone est également conscient que le développement de la technologie en F1, surtout sous la nouvelle réglementation, rend le rôle des pilotes de moins en moins important.

Dans une interview révélatrice en compagnie du débutant Max Verstappen sur le site officiel de la F1, le Britannique a déclaré que de grands changements étaient dans les tuyaux, avec l'objectif de faire à nouveau des pilotes de véritables héros.

"Pour être honnête, la chose la plus stupide qui puisse être arrivée à la F1, ce sont ces moteurs," affirme Ecclestone, qui a toujours été fermement opposé aux V6 turbo. "En fait, ce ne sont plus des moteurs. Les batteries, l'hybride et tout ça, ce n'est plus un moteur de F1."

"Tous ces bavardages avec le muret des stands et les instructions que les ingénieurs donnent aux pilotes, tout cela tout s'arrêter! Il faut que les pilotes soient à nouveau au centre des débats, il faut qu'ils fassent leur course et révèlent qui ils sont et ce qu'ils valent. J'ai promis à Max que cela allait venir!"

Parfois, j'éteins le volant de ma voiture!

Max Verstappen

En effet, Verstappen a révélé qu'il était déjà énervé par les instructions en provenance du muret des stands et par la nécessité de se concentrer sur l'économie des moteurs, au point qu'il avait commencé à éteindre l'écran de son volant.

"Même pour les jeunes pilotes que nous sommes, la quantité de trucs techniques est trop importante," déplore le Néerlandais. "Je dirais qu'à l'heure actuelle, je fais la course à 20% et la grande majorité des 80% qui restent, je surveille les trucs techniques. Vous savez ce que je fais pour éviter ça? Je dis à mes ingénieurs qu'ils ne devraient pas me surcharger en informations. Nous en recevons largement trop dans le cockpit."

"Parfois, j'éteins l'écran de ma voiture! Je veux me fier à mon instinct. N'est-ce pas ce qui a bâti des grands pilotes de course, en fin de compte?"

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone , Max Verstappen
Type d'article Actualités
Tags aides au pilotage, ecclestone, règlementation, technique, todt