Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire
Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

Par :

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Le documentaire Netflix "Schumacher" fait beaucoup de choses très bien. Sur fond d'images et de séquences d'archives bien choisies, un éventail impressionnant de personnalités ayant contribué à la carrière du septuple Champion du monde de Formule 1 ont été réunies pour discuter de ses accomplissements et de son héritage. Les contributions de beaucoup – y compris, peut-être, les meilleures de toutes : Jean Todt et Ross Brawn – ont expliqué de manière claire et précise la complexité du caractère d'un personnage aussi légendaire. Mais elles ont finalement été reléguées au second plan par rapport aux expressions d'amour et de dévotion de la famille de Michael.

L'explication de Mick Schumacher selon laquelle son père et lui "auraient beaucoup plus de choses à se dire" maintenant qu'ils partagent tous les deux "le langage du sport automobile" est aussi déchirante que révélatrice lorsqu'on prend en compte le parcours du rookie de Haas vers la F1 après l'accident de ski de son père en 2013. Beaucoup de ceux qui ont observé et même aidé la progression de Mick se demandent ce qu'il aurait pu gagner d'autre en ayant à disposition l'immense expérience de Michael en sport automobile pendant cette période.

partages
commentaires

Red Bull a craint que Schumacher coûte la victoire à Verstappen

Red Bull a eu peur que le peu coopératif Mick Schumacher ne coûte la victoire à Max Verstappen dans les derniers instants du Grand Prix des États-Unis 2021 de F1.

Appui-tête détaché, chaleur : le calvaire de Mazepin

Les conditions n'étaient pas vraiment réunies pour que Nikita Mazepin vive un bon Grand Prix des États-Unis, à Austin.

Ricciardo plaide le contact involontaire face à Sainz

Se défendant avec beaucoup de vigueur, Daniel Ricciardo a apprécié le duel âpre en piste face à Carlos Sainz au Grand Prix des États-Unis. Même si l'Espagnol a peu apprécié le contact roue contre roue entre les deux hommes...

Pourquoi Mercedes ne pouvait pas copier la stratégie de Red Bull

Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, a dévoilé les raisons ayant empêché son équipe de calquer la stratégie de Lewis Hamilton sur celle de Max Verstappen, beaucoup plus agressive.

La FIA discutera avec les pilotes du cas Alonso/Räikkönen

Le prochain briefing des pilotes, au Mexique, permettra à Michael Masi de clarifier avec les pilotes la position à adopter pour certaines luttes en piste. Une conséquence des incidents survenus à Austin entre Fernando Alonso et les pilotes Alfa Romeo.

Leclerc jubile et Sainz grimace à Austin

Charles Leclerc termine quatrième du GP des États-Unis tandis que Carlos Sainz manque l'opportunité d'accrocher la cinquième place.

Malade et sans boisson, Pérez était en "mode survie"

Maillon important dans le succès de Red Bull au Grand Prix des États-Unis, Sergio Pérez a vécu une longue souffrance en course en raison de son état physique.

Alonso déconcerté par l'"étrange" décision sur le cas Räikkönen

Impliqué dans une lutte contre les deux Alfa Romeo à Austin, Fernando Alonso a été confronté à l'un de ses sujets favoris du moment : le respect des limites de piste.

Transferts F1 : qui pilotera où en 2022 ?

Article précédent

Transferts F1 : qui pilotera où en 2022 ?

Article suivant

Hamilton : "Je n'ai jamais attendu d'un autre pilote qu'il cède"

Hamilton : "Je n'ai jamais attendu d'un autre pilote qu'il cède"
Charger les commentaires