Verstappen maintient Red Bull en tête à Barcelone

Le meilleur temps réalisé ce matin à Barcelone par Max Verstappen n’a pas été battu dans l’après-midi, lors de la deuxième et dernière journée d’essais privés. 

Verstappen maintient Red Bull en tête à Barcelone
Jordan King, Manor Racing MRT05
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Antonio Fuoco, Ferrari SF16-H
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren MP4-31
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Antonio Fuoco, Ferrari SF16-H
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 Team W07
Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren MP4-31

Le pilote Red Bull a passé la matinée à effectuer des runs en pneus mediums et tendres pour des tests aérodynamiques, ainsi que pour évaluer la version évoluée de l’unité de puissance Renault. C’est avec les gommes tendres, une heure avant la pause déjeuner, que le Néerlandais a réalisé le meilleur chrono du jour en 1’23"267. Un temps tout proche de celui réalisé hier par Sebastian Vettel

Dans l’après-midi, Max Verstappen a continué à accumuler du kilométrage avec le nouveau V6 Renault, afin d’éprouver la fiabilité de celui-ci et donner une meilleure vision au constructeur français pour une possible introduction dès le Grand Prix de Monaco. 

Le pilote réserviste de McLaren, Stoffel Vandoorne, a conclu la journée au deuxième rang, avec lui aussi un meilleur chrono réalisé dans la matinée, en 1’24"006 avec les pneus supertendres. Cet après-midi, le pilote belge s’est concentré sur les longs relais dans les conditions plus fraiches. L’écurie britannique a ainsi pu passer son programme en revue et tester de nouvelles pièces. 

Appelé à la dernière minute par Mercedes, qui souhaitait finalement aligner un pilote disposant d’une expérience en course, Pascal Wehrlein a lui aussi évalué de nouvelles pièces, tout en signant le troisième temps du jour lors d’une simulation de qualifications en pneus tendres, peu après la mi-journée. 

Quatrième de la feuille des temps, Esteban Gutiérrez a débuté sa matinée par du travail aérodynamique en pneus mediums. Il s’est ensuite concentré sur des relais plus court dans l’après-midi. Après la pause, il a bouclé un tour en 1’24"592, chaussé des pneus supertendres. Il a également monté les pneus ultratendres plus tard dans la journée, sans améliorer sa référence. 

Avec un dernier relais en pneus tendres, le jeune pilote Ferrari Antonio Fuoco a réalisé le cinquième temps en 1’24"720. 

Sixième du jour, Daniil Kvyat a été à l’origine d’une interruption par drapeau rouge suite à une simulation de course dans l’après-midi. Il devance la Force India d’Alfonso Celis Jr., qui a réalisé son tour rapide en pneus supertendres, et la Renault de Kevin Magnussen, dont le meilleur temps a été réalisé ce matin avant de se concentrer sur des runs d’évaluation. 

Un autre drapeau rouge a interrompu la séance, plus tôt ce matin, lorsque Jordan King est sorti de la piste au virage 7, restant immobilisé dans le bac à gravier.

Essais Barcelone - Jour 2

  Pilote Équipe Temps Écart Trs
1  Max Verstappen  Red Bull  1:23.267    118
2  Stoffel Vandoorne  McLaren  1:24.006  +0.739  108
3  Pascal Wehrlein  Mercedes  1:24.145  +0.878  133
4  Esteban Gutierrez  Haas  1:24.592  +1.325  105
5  Antonio Fuoco  Ferrari  1:24.720  +1.453  118
6  Daniil Kvyat  Toro Rosso  1:24.737  +1.470  116
7  Alfonso Celis  Force India  1:25.016  +1.749  103
8  Kevin Magnussen  Renault  1:25.133  +1.866  122
9  Felipe Massa  Williams  1:27.167  +3.900  94
10  Jordan King  Manor  1:27.615  +4.348  91

 

partages
commentaires
Technique - La montée en puissance de Ferrari

Article précédent

Technique - La montée en puissance de Ferrari

Article suivant

Verstappen - "Aujourd'hui, j'ai pu faire plus de choses sur le volant"

Verstappen - "Aujourd'hui, j'ai pu faire plus de choses sur le volant"
Charger les commentaires