Vettel - Personne n'a dominé comme Mercedes depuis 1988

Si la tension est de plus en plus vive depuis Bahreïn entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, Sebastian Vettel ne pense pas que les litiges entre équipiers Mercedes pourront faire son propre jeu d’une façon ou d’autre autre pour venir se mêler à la...

Si la tension est de plus en plus vive depuis Bahreïn entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, Sebastian Vettel ne pense pas que les litiges entre équipiers Mercedes pourront faire son propre jeu d’une façon ou d’autre autre pour venir se mêler à la lutte pour la couronne mondiale.

Le duel entre Hamilton et Rosberg se fait en piste (mais rarement roues dans roues), et par micros interposés. Par ailleurs, le Quadruple Champion du Monde sait quoi qu’il en soit que Mercedes dispose d’un coussin de performance suffisamment confortable en course pour se permettre des baisses de régime ou des ennuis (comme l’a prouvé le résultat de Monaco, où Hamilton a dû piloter avec un œil pendant plusieurs tours en fin de course).

"S'ils se percutent, c’est bon pour nous… Ils se prennent des points l’un à l’autre, mais ils sont assez futés pour ne pas [se toucher], et l’on ne peut pas vraiment compter là-dessus", estime Vettel. "Et avec plein de courses à disputer, je ne pense pas que cela fera une différence s’il y a une course lors de laquelle ils se mettent dehors. Pour le moment, ils ont plutôt une grande avance. Peut-être sur les doubles points à la dernière course ! Qui sait ! Nous devons nous occuper de nous-mêmes".

La seule façon de battre Mercedes de façon satisfaisante pour Red Bull est de réaliser de meilleures performances.

"Ils ont remporté toutes les courses depuis le début de la saison, et partout où ils l’ont pu, ils ont fait un doublé. Je crois qu’aucune équipe n’a été aussi dominatrice depuis 1988 [Avec Prost et Senna chez McLaren, ndlr]. L’écart est très important. Ce n’est pas comme si l’on pouvait arriver avec une auto totalement nouvelle, car les règles ne laissent pas beaucoup de place pour de nouvelles choses. Il nous faut donc patienter et attendre de voir où nous sommes. On verra de là. Nous faisons de notre mieux. Mais l’écart à combler est très grand".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités