Audi explique la colère d'Abt sur le podium

partages
commentaires
Audi explique la colère d'Abt sur le podium
Par : Alex Kalinauckas
15 juil. 2018 à 14:15

Audi Sport Abt Schaeffler a signé le doublé lors de la première course de l'E-Prix de New York, mais un Daniel Abt contrarié a quelque peu gâché la fête dans les rangs de l'écurie allemande.

Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler. Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, sur le podium après la course
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler,Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Sébastien Buemi, Renault e.Dams, sur le podium après la course
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, sur le podium après la course
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler,Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Sébastien Buemi, Renault e.Dams, sur le podium après la course
Jean-Eric Vergne, Techeetah

À Brooklyn, Daniel Abt n'a pas tardé à chiper la première place au poleman Sébastien Buemi et a mené pendant une vingtaine de tours, ensuite dépassé par son coéquipier Lucas Di Grassi deux tours après leur arrêt au stand. Abt n'a pu riposter en fin de course, Audi imposant des consignes d'équipe après l'intervention de la voiture de sécurité, qui a regroupé le peloton et mis en danger ce fameux doublé.

Abt s'est justement senti lésé, ayant interprété un message radio comme l'assurance qu'il n'allait pas être attaqué par son coéquipier, comme il l'explique à Motorsport.com : "On m'a dit quasiment à chaque tour de ne pas prendre de risques, et je n'en ai pris aucun. Donc pour moi, il n'y avait pas besoin d'être à la limite partout, parce que c'était la consigne venant du muret des stands. Malheureusement, j'en ai payé le prix."

"Il n'y a pas eu de consigne", renchérit un Di Grassi catégorique à notre micro. "Il n'y en a pas eu avant la fin du premier tiers du second relais, quand nous avons dû économiser l'énergie. C'est tout."

Le directeur d'équipe Allan McNish, quant à lui, nous confirme la mauvaise interprétation d'Abt : "Il y a eu une erreur de communication où une incompréhension, car il n'y a clairement eu aucun message. Daniel m'a dit ça, mais c'est une incompréhension ; nous ne voulions clairement pas qu'ils prennent de risque l'un avec l'autre, mais il n'y a pas eu de consigne d'équipe, si vous voulez l'appeler ainsi, à ce moment-là."

"Pas un dépassement sans danger"

Abt et Di Grassi font équipe chez Audi Sport Abt depuis la création de la Formule E, et leur entente est généralement cordiale. En l'occurrence néanmoins, l'Allemand est mécontent des risques pris par son partenaire, estimant que sa manœuvre n'était "clairement pas un dépassement sans danger", même s'il déclare son intention d'oublier l'incident.

"Je ne sais pas ce qu'on lui a dit, je ne sais pas quelle est la situation", poursuit Abt. "J'ai fait beaucoup de choses pour lui par le passé, je pense que nous nous entendons bien. Je ne vais pas commencer à me disputer avec lui. C'est un problème d'équipe, nous devons en discuter ouvertement et trouver une meilleure solution pour l'avenir."

Rappelons qu'Audi Sport Abt joue le titre des équipes lors de la dernière course de la saison, n'accusant que cinq longueurs de retard sur Techeetah au classement général.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Article suivant
EL3 - Abt en tête, Bird et Rosenqvist piégés par la pluie

Article précédent

EL3 - Abt en tête, Bird et Rosenqvist piégés par la pluie

Article suivant

Qualifs - Buemi en pole pour 0"040 !

Qualifs - Buemi en pole pour 0"040 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de New York
Lieu Brooklyn Street Circuit
Pilotes Daniel Abt , Lucas Di Grassi
Auteur Alex Kalinauckas