Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
8 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
64 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
92 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
105 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
127 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
141 jours
C
E-Prix de Paris
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
155 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
170 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
204 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
219 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
239 jours
C
E-Prix de Londres
25 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
254 jours

Course - Vergne renoue avec la victoire

partages
commentaires
Course - Vergne renoue avec la victoire
Par :
23 mars 2019 à 08:15

Jean-Éric Vergne a remporté un E-Prix de Sanya animé après une belle bataille avec Oliver Rowland, s'imposant pour la première fois de la saison 2018-19.

Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004 Andre Lotterer, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19
Stoffel Vandoorne, HWA Racelab, VFE-05, Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3
Stoffel Vandoorne, HWA Racelab, VFE-05 Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3
Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004, Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Nelson Piquet Jr., Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3
Jean-Eric Vergne, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19, Andre Lotterer, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19, dans la voie des stands
Alexander Sims, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18
Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Felipe Nasr, Dragon Racing, Penske EV-3
Felipe Nasr, Dragon Racing, Penske EV-3

Oliver Rowland occupait la pole position pour la première fois de sa jeune carrière en Formule E devant le Champion en titre, Jean-Éric Vergne. António Félix da Costa, Daniel Abt et Alexander Sims complétaient le top 5 sur la grille de départ. Sébastien Buemi, disqualifié de la Super Pole pour une irrégularité au niveau des freins, a finalement dû prendre le départ de la pitlane, alors que le leader du classement général, Sam Bird, était relégué au 16e rang.

Lire aussi :

Rowland a pris un excellent envol à l'extinction des feux et a aisément conservé la tête de la course devant Vergne, Félix da Costa, Abt et Sims. L'épreuve a été brièvement neutralisée par Full Course Yellow lorsque Felipe Nasr s'est momentanément immobilisé en piste. Le pilote Dragon a pu repartir avant d'abandonner au stand quelques instants plus tard, tout comme Bird et Stoffel Vandoorne, ce dernier ayant percuté la Virgin au freinage.

Une course d'attente

Après cinq tours, le top 5 se tenait toujours en deux secondes. Plus loin, Buemi faisait très bon usage du mode attaque (deux périodes de quatre minutes à nouveau) en remontant à la 14e place, alors que Lucas di Grassi a commis une erreur en tentant de l'activer et a perdu un temps précieux. Le Brésilien a ensuite été dépassé par Robin Frijns, auteur d'une manœuvre audacieuse pour la septième place.

La journée de l'écurie Dragon s'est en tout cas achevée en eau de boudin avec l'abandon de José María López pour une raison inconnue. La situation n'était pas meilleure chez HWA, avec le retrait de Gary Paffett à cause d'un souci de transmission. Quant à di Grassi, il a échoué une deuxième fois dans sa tentative d'activer l'attack mode, sortant un peu large du virage – à sa grande frustration – avant de le valider au tour suivant.

Vergne surprend Rowland

À mi-course, alors que les leaders s'efforçaient d'économiser de l'énergie en perdant un minimum de temps, le top 7 se tenait en trois secondes et demie, André Lotterer et Frijns s'étant joints à la fête. C'est alors que Vergne a surpris Rowland en plongeant à l'intérieur pour s'emparer de la tête de la course. Le Français a pris la poudre d'escampette alors que Rowland faisait office de bouchon. À tel point que Vergne est parvenu à activer l'attack mode et à rester en tête !

Chez BMW, Sims a été contraint à l'abandon suite à un gros contact avec le mur alors qu'il était au coude-à-coude avec Lotterer. Son coéquipier Félix da Costa a dû résister aux assauts d'Abt pour la troisième place, avec succès. Après une période de drapeau jaune, le Safety Car est finalement intervenu pour évacuer la monoplace de Sims ; juste avant, Nelson Piquet Jr était également parti à la faute et avait heurté la barrière. C'était la fin de sa course.

Le drapeau rouge a finalement été agité, alors que Rowland, Félix da Costa, Abt, Lotterer et Frijns avaient tous activé le mode attaque, contrairement au leader Vergne. Il leur en restait donc une utilisation chacun.

Rowland n'abandonne pas

La course a repris ses droits avec 12 minutes + 1 tour au compteur, d'abord sous Safety Car, et ceux qui le pouvaient en ont profité pour activer l'attack mode une dernière fois. Seuls Frijns, sixième, et Mortara, huitième, n'ont pu le faire parmi les dix premiers, le Suisse ayant manqué la cible pour ce faire. Di Grassi en a profité pour s'emparer de la sixième place au chausse-pied, aux dépens de Frijns, tandis que devant eux, Lotterer s'est défait d'Abt.

Vergne se retrouvait alors sous investigation pour non-respect de la procédure de Safety Car, et Rowland lui imposait une certaine pression. Le Français y a toutefois résisté ! En revanche, plus loin dans le peloton, la course s'est achevée par un carambolage entre Buemi, di Grassi et Frijns qui a coûté cher à ces derniers (et qui a provoqué un ultime Full Course Yellow).

 

Finalement réprimandé par les commissaires, Vergne remporte donc sa première victoire de la saison ; on dénombre désormais six vainqueurs de six écuries différentes en six courses ! Rowland et Félix da Costa complètent le podium devant Lotterer. Abt est cinquième devant D'Ambrosio, Wehrlein, Buemi (qui a écopé d'une pénalité de dix secondes suite à l'accrochage avec Frijns), Evans et Massa. Mortara concluait initialement le top 10 mais a été sanctionné d'une pénalité de 16 secondes (équivalent à un drive-through) et relégué au 13e rang.

China E-Prix de Sanya 2019

  Pilote Équipe Trs Tps/Écart
1 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 36 1'02:50.185
2 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 36 1.762
3 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 36 3.268
4 Germany André Lotterer   DS Techeetah 36 4.631
5 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 36 5.972
6 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 36 17.340
7 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 36 18.367
8 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 36 19.405 (+10s de pénalité)
9 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 36 20.646
10 Brazil Felipe Massa   Venturi 36 27.739
11 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 36 31.453
12 France Tom Dillmann   NIO 36 32.654
13 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 36 38.208 (+16s de pénalité)
Ab Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 35 1 tour
Ab Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 34 2 tours
Ab Brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar 21 15 tours
Ab United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 20 16 tours
Ab United Kingdom Gary Paffett   HWA 13 23 tours
Ab Argentina José María López   Dragon 10 26 tours
Ab Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 1 35 tours
Ab United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 0 36 tours
Ab Brazil Felipe Nasr   Dragon 0 36 tours

 

Article suivant
La grille de départ de l'E-Prix de Sanya

Article précédent

La grille de départ de l'E-Prix de Sanya

Article suivant

Championnat - Félix da Costa prend les devants

Championnat - Félix da Costa prend les devants
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Sanya
Auteur Benjamin Vinel