Di Grassi gagne la simulation de course après un carambolage

partages
commentaires
Di Grassi gagne la simulation de course après un carambolage
Par : Benjamin Vinel
17 oct. 2018 à 16:06

António Félix da Costa a maintenu la bonne forme de BMW ce mercredi matin à Valence alors que l'après-midi a été consacré à une simulation de course, avec la victoire de Lucas Di Grassi.

Antonio Felix da Costa, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE18
Jean-Eric Vergne, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19
Jérôme d'Ambrosio, Mahindra Racing
Sébastien Buemi, Nissan e.Dams
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Felipe Massa, Venturi Formula E
Jose Maria Lopez, Dragon Racing
Mitch Evans, Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3
Stoffel Vandoorne, HWA Racelab, VFE-05
Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Tom Dillmann, NIO Formula E Team, NIO Sport 004

C'était la deuxième des trois journées d'essais officiels à Valence, et lors des trois heures de la matinée, les chronos se sont sensiblement améliorés pour l'ensemble du plateau. En particulier pour António Félix da Costa, auteur d'un 1'16"977 qui le plaçait loin devant la concurrence au volant de sa BMW iFE.18. Le Portugais devançait Jean-Éric Vergne et Jérôme d'Ambrosio de plus de quatre dixièmes, Lucas Di Grassi étant relégué à cinq dixièmes et demi.

Lire aussi :

Les neuf pilotes de la cinquième à la 13e place se tiennent en quatre dixièmes à peine, à commencer par les deux Venturi de Felipe Massa et Edoardo Mortara. Au final, on retrouvait cinq constructeurs différents dans le top 5 – BMW, DS, Mahindra, Audi et Venturi. En revanche, Nissan e.dams n'a pas semblé chercher la performance avec Sébastien Buemi, alors que le pilote suisse continuait de mener seul les essais de l'écurie sarthoise en raison de la saga Albon.

Di Grassi s'impose dans une course à suspense

C'est ensuite une simulation de course qui a eu lieu avec l'utilisation, pour la première fois, de l'hyperboost : chaque pilote peut activer à deux reprises pendant quatre minutes une puissance de 225 kW, au lieu des 200 kW utilisables le reste du temps.

En 2018-19, les courses de Formule E dureront 45 minutes + 1 tour, et c'est donc cette durée qui était au programme pour cette simulation, mais sans départ arrêté, les monoplaces s'élançant de la voie des stands. Le drapeau rouge a été agité dès le premier tour lorsque Daniel Abt a percuté le mur dans la chicane alors que Stoffel Vandoorne était immobilisé en piste, en proie à un problème mécanique.

Lire aussi :

Sébastien Buemi était en tête lorsque la course a repris ses droits, mais celle-ci a été neutralisée quelques instants plus tard suite à un carambolage impliquant Nelson Piquet Jr, Pascal Wehrlein, Tom Dillmann et Felipe Massa à la chicane, avec seulement de légers dégâts au niveau de la carrosserie des monoplaces.

Buemi est toutefois rentré au stand et n'a pas fini la course, cédant la tête à Jean-Éric Vergne devant les BMW d'Alexander Sims et António Félix da Costa. En manque d'énergie, Vergne a rapidement chuté au classement alors que Di Grassi remontait comme une fusée : le pilote Audi Abt a dépassé Sims à la sortie du dernier virage et s'est imposé pour un dixième de seconde !

Cette simulation de course a été encadrée par deux séances de 30 minutes, avec un doublé Techeetah. Vergne a signé le meilleur temps en 1'17"342 devant André Lotterer, Sébastien Buemi, puis les BMW.

Spain Valence, Jour 2

P. Pilote Voiture Matin (3h) Après-midi (1h)
1 Portugal António Félix da Costa

 

BMW iFE.18

1'16.977
48 tours
1'17.634
5 tours
2 France Jean-Éric Vergne

 

DS E-Tense FE 19

1'17.398
37 tours
1'17.342
13 tours
3 Belgium Jérôme d'Ambrosio

 

Mahindra M5 Electro

1'17.431
32 tours
1'20.134
9 tours
4 Germany André Lotterer

 

DS E-Tense FE 19

1'17.855
42 tours
1'17.437
17 tours
5 Switzerland Sébastien Buemi

 

Nissan IM01

1'23.943
25 tours
1'17.473
15 tours
6 Brazil Lucas di Grassi

 

Audi e-tron FE05

1'17.535
50 tours
1'18.009
9 tours
7 Brazil Felipe Massa

 

Venturi VFE05

1'17.696
36 tours
1'28.050
20 tours
8 United Kingdom Alexander Sims

 

BMW iFE.18

1'17.876
36 tours
1'17.698
8 tours
9 Switzerland Edoardo Mortara

 

Venturi VFE05

1'17.729
25 tours

1'22.314

10 tours

10 Germany Pascal Wehrlein

 

Mahindra M5 Electro

1'17.781
39 tours
1'20.543
6 tours
11 Argentina José María López

 

Penske EV-3

1'17.830
46 tours
1'18.202
9 tours
12 Germany Daniel Abt

 

Audi e-tron FE05

1'17.866
31 tours
1'17.917
8 tours
13 New Zealand Mitch Evans

 

Jaguar I-TYPE 3

1'17.975
36 tours
1'18.117
8 tours
14 Belgium Stoffel Vandoorne

 

Venturi VFE05

1'18.032
33 tours

1 tour
15 United Kingdom Sam Bird

 

Audi e-tron FE05

1'19.920
40 tours
1'18.115
5 tours
16 France Tom Dillmann

 

NIO 004

1'18.236
32 tours
1'18.217
18 tours
17 United Kingdom Oliver Turvey

 

NIO 004

1'18.240
33 tours
1'18.551
12 tours
18 Netherlands Robin Frijns

 

Audi e-tron FE05

1'18.288
38 tours
1'18.364
3 tours
19 Brazil Nelson Piquet Jr

 

Jaguar I-TYPE 3

1'20.235
54 tours
1'18.498
15 tours
20 Italy Antonio Fuoco

 

Penske EV-3

1'18.778
40 tours
 
21 United Kingdom Gary Paffett

 

Venturi VFE05

1'19.382
42 tours

2 tours
22 Germany Maximilian Günther

 

Penske EV-3

  1'19.540
10 tours
Article suivant
Wolff a appelé Vandoorne pour le projet Formule E

Article précédent

Wolff a appelé Vandoorne pour le projet Formule E

Article suivant

Audi a fait don de trois jours d'essais à Virgin

Audi a fait don de trois jours d'essais à Virgin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement Essais de pré-saison
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé d'essais