Quatre hommes en 59 millièmes : Félix da Costa en pole à Monaco !

António Félix da Costa a signé la pole position de l'E-Prix de Monaco, au terme d'une Super Pole particulièrement disputée qui a accouché d'écarts infimes !

Quatre hommes en 59 millièmes : Félix da Costa en pole à Monaco !

La carte postale est parfaite, le tracé est légendaire, bref, on s'y croirait presque ! Pour la première fois de son histoire, la Formule E emprunte quasiment le même tracé que la Formule 1 à Monaco, à ceci près que la chicane du Port a été aménagée avec des vibreurs déplacés pour être beaucoup plus resserrée qu'à l'accoutumée. Pour le reste, tout y est, y compris le virage de Sainte-Dévote. Alors que celui-ci devait être adouci, il est finalement fidèle à la tradition afin de proposer une zone de freinage plus marquée, et donc une meilleure récupération d'énergie. 

Ciel bleu par ailleurs sur la Principauté, avec une vingtaine de degrés dans l'air, un asphalte à 32°C et le soleil d'azur. De quoi offrir une belle séance de qualifications après deux séances libres matinales qui se sont déroulées sans incident majeur et ont toutes deux été dominées par les Jaguar de Sam Bird et Mitch Evans. Côté chrono, réglons la comparaison brute tout de suite : les monoplaces électriques rendent sans surprise une quinzaine de secondes à celles de la catégorie reine sur le Rocher.

Groupe 1 : De Vries, Vandoorne, Bird, Frijns, Evans, Rast

Groupe 2 : Vergne, Dennis, Mortara, Wehrlein, Müller, Rowland

Groupe 3 : Sims, Félix da Costa, Lynn, Lotterer, Cassidy, Turvey

Groupe 4 : Di Grassi, Sette Câmara, Günther, Buemi, Nato, Blomqvist

Lire aussi :

Comme le veut la règle, ce sont les leaders du championnat qui se sont élancés les premiers pour la phase de groupes. Les deux pilotes Mercedes se sont retrouvés à la peine dans le premier groupe, De Vries bloquant notamment ses roues à la chicane du Port, et c'est Robin Frijns qui a établi le temps de référence en 1'31"638, avec un dixième d'avance sur Evans. Aucun des pilotes du deuxième groupe n'est parvenu à battre les deux hommes, Jean-Éric Vergne étant celui s'en approchant le plus, à deux dixièmes, d'un souffle devant Oliver Rowland et Pascal Wehrlein. 

Dans le troisième groupe, c'est António Félix da Costa qui a frappé le plus fort, se glissant juste devant Vergne, mais Frijns est resté invaincu en tête de la feuille des temps. Maximilian Günther aura été bien inspiré de dégainer le premier dans le dernier groupe, s'octroyant le troisième chrono et rejoignant Frijns, Evans, Félix da Costa, Vergne et Rowland en Super Pole. Piégés par le tête-à-queue de Sérgio Sette Câmara à Antony Noghès alors qu'ils étaient dans leur tour rapide, Sébastien Buemi et Tom Blomqvist ont repris la piste après un drapeau rouge pour tenter à nouveau leur chance, sans succès toutefois pour intégrer le top 6. 

À coups de millièmes !

Premier en lice pour la Super Pole, Rowland a fixé la référence en 1'31"547 malgré un léger contact avec le rail à la sortie du Portier. Un tour pour rien, puisque le pilote Nissan e.dams a vu son chrono annulé pour être sorti après le feu rouge dans la voie des stands. Vergne a de toute manière amélioré les trois secteurs du Britannique pour se hisser en tête en 1'31"376. Le Français a été battu sur le fil dans la foulée par son coéquipier, Félix da Costa coupant la ligne avec 59 millièmes d'avance ! 

Günther a rendu sept dixièmes aux deux pilotes DS Techeetah tandis qu'Evans a offert un tour d'attaque assez spectaculaire : insuffisant pour s'offrir la pole, mais suffisant pour s'immiscer entre les deux DS avec 51 millièmes de retard sur Félix da Costa. Ne restait plus que Frijns, l'homme le plus rapide de la séance précédente, pour chasser la pole. Le Néerlandais a tout donné pour menacer le Portugais, finalement poleman pour 12 millièmes de seconde ! 

Le départ de l'E-Prix de Monaco sera donné à 16h04 ce samedi après-midi. 

Super Pole

Qualifications par groupes

partages
commentaires
Comment la Formule E a convaincu un indécis du paddock
Article précédent

Comment la Formule E a convaincu un indécis du paddock

Article suivant

Félix da Costa gagne à Monaco dans le dernier tour !

Félix da Costa gagne à Monaco dans le dernier tour !
Charger les commentaires