Mardenborough croit encore au titre GP3

partages
Mardenborough croit encore au titre GP3
Par : Benjamin Vinel
20 août 2015 à 07:59

Malgré un début de saison décevant, Jann Mardenborough fait preuve d'un optimisme à toute épreuve. À tort ou à raison?

Jann Mardenborough, Carlin
Jann Mardenborough, Carlin
Podium : le deuxième, Jimmy Eriksson, Korainen GP , le vainqueur Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix et le troisième, Jann Mardenborough, Carlin
Jann Mardenborough, Carlin
Jann Mardenborough, Carlin
Jann Mardenborough, Carlin
Jann Mardenborough, Carlin

L'an dernier, Jann Mardenborough avait signé une belle neuvième place au championnat GP3 pour ce qui n'était que sa deuxième saison en monoplace, après être passé par les rangs de la GT Academy.

Mardenborough pouvait donc légitimement viser plus haut en 2015, rejoignant une équipe Carlin qui a sacré Daniil Kvyat et Alex Lynn ces deux dernières années, mais les résultats ne sont finalement pas au rendez-vous.

Or, après avoir fini dans le top 5 des trois premières courses, le pilote Nissan LMP1 semble avoir quelque peu calé, avec un manque certain de compétitivité couplé à une malchance occasionnelle. Au Hungaroring par exemple, le weekend de Mardenborough a été gâché dès le premier tour de la première course, lorsqu'il a été contraint à l'abandon, percuté par Zaid Ashkanani.

"J'avais des attentes plus élevées que la saison dernière pour 2015," reconnaît l'Anglais pour Sky Sports. "Les pneus de cette année sont légèrement différents mais nos essais de pré-saison étaient fantastiques et Carlin montrait un bon niveau en tests. Cela s'est vu en course à Barcelone. Monter sur le podium dès le premier weekend était un excellent début et une amélioration immédiate des résultats."

"Cela a continué au Red Bull Ring avec un résultat solide. À partir de la deuxième course du Red Bull Ring jusqu'au Hungaroring, cependant, nous n'avons pas marqué le moindre point, que ce soit à cause d'accrochages hors de mon contrôle ou parce qu'en tant qu'équipe, nous n'avons pas été assez performants."

Des progrès considérables sont nécessaires

Pour que Mardenborough et Carlin progressent, il faudra impérativement obtenir de meilleurs résultats en qualifications. La place moyenne du jeune Britannique sur la grille n'est que 15e. Ce qui ne l'empêche pas d'être très ambitieux, voire trop?

"Le championnat n'est pas encore hors de portée," rappelle l'actuel neuvième du championnat, relégué à 89 points du leader. "Si l'on regarde la dernière saison de GP3, la deuxième moitié a vu quelques pilotes remonter à toute vitesse alors qu'ils étaient dans une position similaire à la mienne au classement général." En effet, Dean Stoneman était remonté de la huitième place, à mi-saison, au titre de vice-champion.

"Pour l'instant, je prends quelques jours de congé pour recharger les batteries et réfléchir, puis je retournerai à l'usine pour améliorer nos points faibles et planifier notre retour en force dans les dix courses qui restent, grâce à l'ajout de Bahreïn!" conclut Mardenborough, heureux qu'un meeting ait été ajouté au calendrier pour pallier l'absence de l'Allemagne.

Prochain article GP3
Exclu : Interview avec Frédéric Vasseur

Previous article

Exclu : Interview avec Frédéric Vasseur

Next article

Le nouveau moteur GP3 expliqué par Mecachrome

Le nouveau moteur GP3 expliqué par Mecachrome

À propos de cet article

Séries GP3
Pilotes Jann Mardenborough
Équipes Carlin
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités