Légende d'Indianapolis, Al Unser Sr s'est éteint

Al Unser Sr est décédé à l'âge de 82 ans, lui qui a marqué l'Histoire des 500 Miles d'Indianapolis par sa longévité et ses succès.

Légende d'Indianapolis, Al Unser Sr s'est éteint

Quadruple vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, Al Unser Sr s'est éteint à l'âge de 82 ans, des suites d'un cancer. Président de l'Indianapolis Motor Speedway, Doug Boles a confirmé l'information ce vendredi, indiquant qu'Al Unser était "décédé paisiblement" chez lui après s'être battu pendant 17 ans contre la maladie.

Al Unser Sr a marqué l'Histoire d'Indianapolis pendant trois décennies, participant aux 500 Miles à 27 reprises (le troisième total le plus important). Et le succès a été au rendez-vous puisqu'il fait partie du cercle très fermé des quadruples vainqueurs, aux côtés d'A.J. Foyt, Rick Mears et Helio Castroneves.

Al Unser Sr a remporté l'Indy 500 en 1970, 1971, 1978 et 1987, sa dernière victoire ayant fait de lui le pilote le plus âgé à s'imposer, alors qu'il avait 47 ans. Ce record tient toujours aujourd'hui, alors qu'il avait participé à cette course en s'engageant à la dernière minute pour remplacer Danny Ongais, blessé. La carrière du pilote américain en IndyCar a débuté en 1964, pour un total de trois titres (1970, 1983 et 1985) et 39 victoires.

Al Unser Sr avait pris la relève de son grand frère Jerry, qui avait couru les 500 Miles d'Indianapolis en 1958 avant de se tuer un an plus tard lors d'un accident en essais. Il avait pris sa retraite à 54 ans, avant l'édition 1994 de l'épreuve, pour laquelle il n'était pas parvenu à se qualifier. Son fils, Al Unser Jr, avait ensuite remporté cette édition.

La dynastie Unser perd de nouveau un membre éminent cette année, quelques mois après le décès, en mai dernier, de Bobby Unser, grand frère d'Al Unser Sr, à l'âge de 87 ans. Six semaines plus tard, c'est son neveu Bobby Unser Jr, fils de Bobby Unser, qui avait perdu la vie à 65 ans.

"Al Unser Sr a connu le succès en courant contre les meilleurs de notre discipline, ce qui rend ce qu'il a fait encore plus impressionnant", souligne Doug Boles. "La combinaison de l'approche calme et humble d'Al en dehors de la voiture avec son esprit de compétition féroce et son talent intrépide derrière le volant a fait de lui le favori des fans. Nos pensées et nos prières vont à [son épouse] Susan Unser, à toute la famille Unser, et à tous les amis et fans d'Al."

Al Unser with the Baby BorgWarner trophy at his last Indy 500 attendance in 2021

Al Unser avec le trophée Baby BorgWarner aux 500 Miles d'Indianapolis 2021

partages
commentaires
Andretti explique ce qui a "tué" le rachat d'Alfa Romeo
Article précédent

Andretti explique ce qui a "tué" le rachat d'Alfa Romeo

Article suivant

Formule E et WEC : McLaren n'a toujours pas décidé

Formule E et WEC : McLaren n'a toujours pas décidé
Charger les commentaires