Simona de Silvestro à l'aise avec Andretti Autosport

La Suissesse Simona de Silvestro connait une saison différente en 2015, avec trois courses d'IndyCar et deux épreuves de Formule E à son actif. La Rookie de l'année des 500 miles d'Indianapolis 2010 a confié à Motorsport.com à Londres que la situation n'était pas parfaite, mais que piloter pour une écurie comme Andretti Autosport est une vraie chance.

"La situation n'est pas idéale, car on aime toujours être dans un championnat à temps complet", explique-t-elle à Motorsport.com"En IndyCar j'ai eu la chance de faire les deux premières courses avec Andretti, et elles se sont bien passées. A la fin des deux courses on était 5e ou 6e au championnat. L'Indy 500, ça aurait pu être un peu mieux, mais j'ai la chance d'avoir Andretti derrière moi, et aussi la chance de conduire à Londres. C'est bien d'être dans une équipe comme celle-là."

Viser un top team

Pilote de développement Sauber en Formule 1 en 2014, De Silvestro avait pris la décision de revenir aux États-Unis cette saison. La pilote de 26 ans a préféré choisir une écurie de pointe, même si cela pouvait limiter son nombre de courses dans l'immédiat. Une situation de plus en plus commune en IndyCar, les chances de briller ponctuellement étant plus importantes dans une grande équipe.

"Pour le moment, je me sens vraiment à l'aise avec Andretti, c'est aussi un choix que j'ai fait pendant l'hiver, pour essayer d'être dans un team de pointe. On verra ce que ça apporte dans le futur, mais les choses se mettent bien en place dans la bonne direction."

Bons débuts en Formule E

Pour ses deux premières courses en Formule E, Simona de Silvestro a rallié l'arrivée à la onzième position le samedi, et la douzième place le dimanche. Deux bons résultats pour des débuts dans la discipline, avec des ingénieurs qu'elle connaissait déjà.

"Il y a un bon nombre d'ingénieurs basés à Indianapolis, donc je les connais assez bien, et ça nous aide déjà au niveau de la méthode de travail. La Formule E et l'IndyCar sont deux choses différentes, mais ce qui compte à la fin, c'est d'être compétitifs."

A propos de cet article
Séries IndyCar , Formule E
Pilotes Simona De Silvestro
Équipes Andretti Autosport
Type d'article Interview
Tags andretti, formule e, indycar, interview, londres, simona de silvestro