DTM
C
Anderstorp
31 juil.
Canceled
C
Lausitzring
14 août
Prochain événement dans
6 jours
WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
SBK EL3 dans
15 Heures
:
39 Minutes
:
24 Secondes
WRC
04 sept.
Prochain événement dans
27 jours
18 sept.
Prochain événement dans
41 jours
WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
103 jours
MotoGP
24 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
15 Heures
:
34 Minutes
:
24 Secondes
Moto3
24 juil.
Événement terminé
Moto2
24 juil.
Événement terminé
IndyCar
18 juil.
Événement terminé
08 août
Postponed
Formule E
C
E-Prix de Berlin III
08 août
EL1 dans
14 Heures
:
39 Minutes
:
24 Secondes
FIA F3
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
FIA F2
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
Formule 1
07 août
EL3 dans
17 Heures
:
39 Minutes
:
24 Secondes
ELMS
19 juil.
Événement terminé

Bourdais - Trouver de nouveaux repères au Mans

partages
commentaires
Bourdais - Trouver de nouveaux repères au Mans
Par :
14 juin 2016 à 14:50

B.V., Le Mans - Sébastien Bourdais s'apprête à participer aux 24 Heures du Mans pour la onzième fois de sa carrière, mais ce sera une première depuis 1999 dans la catégorie GTE Pro.

#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais

En effet, Sébastien Bourdais a été recruté par Ford pour le retour du constructeur américain dans la Sarthe, au volant d'une des deux Ford GT qui ne sont pas engagées à temps plein en Championnat du Monde d'Endurance, sur quatre.

Le Français a toutefois pu faire connaissance avec sa nouvelle équipe outre-Atlantique, où il a participé à plusieurs manches du United SportsCar Championship.

"Ça a été intéressant", confie-t-il à Motorsport.com. "J'ai fait la première course à Homestead en novembre, puis la première course à Daytona, à Sebring. C'était intéressant de découvrir l'équipe et de voir la voiture évoluer. L'équipe est devenue une véritable écurie de course. Quand on assemble tant d'éléments, cela prend du temps d'obtenir une symbiose, mais ça se passe bien."

De nouveaux repères

En dehors de l'édition 1999 dans la catégorie alors nommée GTS, Bourdais a participé aux 24 Heures du Mans à neuf reprises en LMP1 entre 2000 et 2012, avec trois 2e places au compteur. Par conséquent, le Manceau va devoir trouver de nouveaux repères au volant d'une Ford GT logiquement plus lente que les prototypes qu'il a connus par le passé.

"La dernière fois que je suis venu ici, c'était en 2012, ça fait un petit moment", souligne Bourdais. "La piste n'a pas tant changé en termes de tracé ou de surface. Ce devrait être assez simple."

"Il va juste falloir appuyer sur reset en termes de références, car il faut attaquer beaucoup dans cette catégorie très compétitive, ce ne sont que des pilotes professionnels et des écuries d'usine, donc il faut être à son meilleur niveau. Je pense que je vais prendre du plaisir."

"Je vais chercher à sentir où sont les limites, j'irai beaucoup moins vite en ligne droite, mais ça ne change pas le fait qu'il faut tout donner au freinage, car cela dicte vraiment le temps au tour ici. Il faut bien passer les virages Porsche et essayer de ne pas commettre de faute, car il n'y a pas une grande marge d'erreur."

Différent des États-Unis

La participation récente de Bourdais à des courses telles que les 24 Heures de Daytona lui sera forcément utile en termes d'expérience, bien que ce ne soit pas complètement représentatif par rapport au Mans.

"C'est très différent ici", confirme le pilote Ford. "Aux États-Unis, il n'y a que les GT et les P2. Ici, en plus, il y a les P1 et les P1 Hybrides, qui vont largement plus vite que nous, notamment à l'accélération avec le système hybride. C'est une dynamique très différente."

"En même temps, le mieux à faire, c'est de faire sa course et de ne pas trop s'inquiéter de ce qui se passe derrière soi, car quand on essaie d'aider ces gars-là, parfois, une réaction se superpose à une autre, donc rester sur la trajectoire est probablement préférable. Il y a toujours les virages qui mènent vers Indianapolis qui sont toujours délicats, mais j'imagine qu'on choisit son côté et tant qu'on est cohérent et que les gars savent ce qu'on fait, il y a plein de place pour tout le monde."

Le rêve du Mans

Bourdais, qui arrive dans la Sarthe déjà fatigué après un weekend éreintant au Texas en IndyCar et le décalage horaire consécutif à son retour en Europe (même si "c'est Le Mans, l'adrénaline prend le dessus"), reconnaît que son rêve est de remporter cette célèbre course d'endurance un jour.

"C'est la course que je veux vraiment gagner un jour. Ça n'arrivera pas cette année, c'est ça de pression en moins ! Je vais juste essayer de remporter la victoire dans ma catégorie, c'est le mieux que nous puissions faire pour le retour en GTE Pro avec la Ford GT. Le défi est d'obtenir le meilleur résultat possible, donc remporter la catégorie GTE Pro. Espérons y parvenir !"

Propos recueillis par Guillaume Navarro

Rebellion peut espérer un podium au Mans, selon Prost

Article précédent

Rebellion peut espérer un podium au Mans, selon Prost

Article suivant

Van der Garde - "L'objectif est simple : gagner !"

Van der Garde - "L'objectif est simple : gagner !"
Charger les commentaires