WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
32 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Événement terminé

Kévin Estre : "Le Mans, c'est une course d'expérience"

partages
commentaires
Kévin Estre : "Le Mans, c'est une course d'expérience"
Par :
4 juin 2017 à 10:16

Engagé sur la Porsche 911 RSR #92, Kévin Estre s'attaque à sa troisième édition des 24 Heures du Mans. Pour le Français, poursuivre dans la même équipe et avec l'expérience du WEC est un vrai plus.

#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, Dirk Werner
Kevin Estre, Porsche Team
#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, Dirk Werner
#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, #91 Porsche Team Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Frédéric Makowiecki
#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, Dirk Werner
Kevin Estre, Porsche Team
Kevin Estre, Porsche Team
#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre
#92 Porsche Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre

G.N., Le Mans - Troisième édition pour Kévin Estre, aux 24 Heures du Mans. Le vainqueur de la Carrera Cup France en 2010 s'attaque surtout à sa seconde participation de rang en tant que pilote officiel Porsche. Cette année, concurrent à part entière du WEC (Championnat du monde d'Endurance), le pilote de 28 ans est aligné sur la Porsche 911 RSR #92 avec Michael Christensen et Dirk Werner. Une chance selon lui, qui avait tenu le rôle de troisième pilote en 2016.

Débarquer sur une voiture, un travail qui n'est pas forcément simple, explique-t-il à Motorsport.com : "C'est toujours difficile d'arriver pour une course, d'être le troisième pilote pour une course. On ne connaît pas bien l'ingénieur, les mécanos." A contrario, cette saison, il est engagé à plein temps sur la voiture lors des courses du Mondial : "Quand on fait toute la saison en WEC, on connaît les voitures, les autres", précise le pilote de 28 ans. "Certes, ici, ça doit représenter 70% du plateau. Mais je connais les voitures, je sais avec qui faire attention, je connais le trafic. Les règles aussi : full course yellow, slow zone…" Une maîtrise des éléments qui permet de rouler plus en confiance.

Question de feeling

De quoi aborder Le Mans le plus sereinement possible, ce qui est un détail plutôt important dans l'optique d'un résultat le 18 juin prochain. "On a une équipe vraiment soudée, ça c'est vraiment positif." D'autant que son expérience personnelle vient aussi apporter une certaine confiance : "Ça va être mon troisième Le Mans, c'est évident que l'on se sent mieux qu'après le premier, le deuxième. C'est sûr que d'autres en ont fait plus. Je pense que Le Mans, c'est une course d'expérience. Elle compte beaucoup. Plus tu en as, mieux c'est. Je suis content d'être là, et avec l'expérience du WEC, c'est un vrai plus."

Reste désormais à remplir le programme de cette Journée Test. "On a vraiment travaillé pour cette course. On espère avoir bien travaillé pour en tout cas." L'inconnue de la voiture neuve qui fait ses premiers tours en piste reste dans les esprits cependant : "On ne va pas dire qu'on est dans le flou, mais on ne sait pas trop où on va être. On verra pendant la Journée Test. Si on a un bon feeling avec la voiture, ce sera déjà bien. Pour cette course, pour gagner, il faut faire un job parfait. On n'est qu'au début d'une longue période de deux semaines."

Article suivant
Kunimoto : "Je dois apprendre les choses, prendre de l'expérience"

Article précédent

Kunimoto : "Je dois apprendre les choses, prendre de l'expérience"

Article suivant

Trois Toyota en tête, déjà un record en LMP2 à la mi-journée

Trois Toyota en tête, déjà un record en LMP2 à la mi-journée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement Journée Test
Catégorie Dimanche
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Kévin Estre
Auteur Guillaume Nédélec