Porsche dévoile les premières images de sa LMDh

Porsche a dévoilé quelques images teasers de sa LMDh qui représentera la marque en WEC et en IMSA à compter de 2023.

Porsche LMDh
Porsche LMDh
1/4

Photo de: Porsche Motorsport

Porsche LMDh
Porsche LMDh
2/4

Photo de: Porsche Motorsport

Porsche LMDh
Porsche LMDh
3/4

Photo de: Porsche Motorsport

Porsche LMDh
Porsche LMDh
4/4

Photo de: Porsche Motorsport

Cliquez sur les flèches ci-dessus ou celles de votre clavier pour passer d'une photo à l'autre.

Voici la nouvelle Porsche LMDh, du moins vue de l'arrière ! Le marque allemande a dévoilé quatre images de sa future voiture pour la catégorie Hypercar du Championnat du monde d'Endurance (WEC) et d'IMSA en 2023. Trois montrent l'arrière du bolide basé sur la LMP2, une le dessus.

On remarque une bande LED continue sur la partie supérieure du diffuseur. Cette caractéristique de design avait déjà été montrée sur les rendus de l'année dernière. Cette bande complète les feux de l'aileron arrière qui, contrairement aux rendus, sont de nouveau présents.

L'aileron arrière a beaucoup changé par rapport aux études de design de décembre 2020. Il n'est désormais pas plus large que la carrosserie à l'arrière. À la place, il y a une transition fluide entre l'aileron arrière et les montants extérieurs.

L'aileron qui tombe vers l'avant saute également aux yeux. Il ne s'étend plus sur un seul niveau, de l'aileron à l'aileron de requin, mais est légèrement plus bas à hauteur du moteur. La dernière fois que l'on a vu un aileron avec plusieurs niveaux, c'était sur la Peugeot 908 de 2011 ; la Porsche LMDh, qui n'a pas encore de nom, a maintenant repris en partie cette caractéristique.

La partie avant du bolide n'a pas encore été présentée. Cependant, la voiture devrait disposer d'un nez bas et de phares à quatre faisceaux, à l'instar de son prédécesseur en LMP1, la 919 Hybrid.

Un roulage du véhicule devrait avoir lieu avant Noël. Ensuite, un shakedown aura lieu en janvier 2022, avant le début des essais à proprement parler. Le véhicule sera alors déjà développé en étroite collaboration avec des équipes clientes, car le proto LMDh sera également vendu.

La nouvelle voiture se distingue fondamentalement de la très complexe 919 Hybrid, car le cahier des charges est diamétralement opposé. Pour la première fois, les 24 Heures du Mans verront s'affronter pour la victoire finale des voitures qui seront mises au même niveau de performance grâce à la Balance of Performance (BoP).

Porsche sera confronté à une concurrence féroce lors des 24 Heures du Mans. Au moins dix constructeurs seront représentés lors de la 100e édition de la course.

Lire aussi :
partages
commentaires
Ogier au Mans dans une 3e Toyota ? "Une option" pour 2023
Article précédent

Ogier au Mans dans une 3e Toyota ? "Une option" pour 2023

Article suivant

Peugeot ne sera pas immédiatement au niveau de Toyota, prévient Duval

Peugeot ne sera pas immédiatement au niveau de Toyota, prévient Duval
Charger les commentaires