EL1 - Quartararo et Bagnaia reprennent leur duel

Fabio Quartararo et Pecco Bagnaia ont passé l'intégralité des Essais Libres 1 du Grand Prix de l'Algarve à s'échanger la première place. Le Français a finalement été le plus rapide pour 0"045.

EL1 - Quartararo et Bagnaia reprennent leur duel

Près de sept mois après le GP du Portugal, le MotoGP est de retour sur le circuit de l'Algarve ce week-end. La principale différence est la présence des spectateurs, absents des deux éditions disputées depuis un an en raison de la pandémie, le week-end ayant débuté dans des conditions quasi-identiques à celles que les pilotes ont connues au mois d'avril : la séance a commencé avec une température de 17°C, la même qu'en EL1 au printemps, celle de la piste atteignant 19°C, seulement 1°C de moins.

Dans ces conditions, les pilotes ont tous pris la piste avec un pneu tendre à l'avant et un medium à l'arrière. Le Champion du monde 2021, Fabio Quartararo, et celui qui a été son dernier rival pour la couronne, Pecco Bagnaia, se sont plusieurs fois échangé la première place en début de séance, le dernier mot revenant au Français pour 0"028. Joan Mir s'est un temps mêlé à leur lutte avant de perdre des places et d'éviter le highside de peu.

 

Après être passé pas son garage, Bagnaia s'est rapproché à 0"023 de Quartararo. Le pilote Ducati a pris la tête dans le tour suivant puis a encore amélioré la référence, pour repousser son rival à plus d'une demi-seconde. Quartararo a répliqué : un premier chrono lui a permis de se rapprocher à 0"161, le second à 0"073. À moins de deux minutes de la fin de la séance, l'écart s'est réduit à 0"064. Dans le tour suivant, le Niçois avait 0"001 d'avance après le troisième secteur mais il a finalement échoué à 0"104. Quartararo avait droit à une dernière tentative qui lui a permis de prendre le pouvoir pour seulement 0"045.

Jack Miller a pris la troisième place devant les pilotes Suzuki, Álex Rins et Joan Mir. À noter que Rins a roulé avec une nouvelle caméra placée sur son épaule gauche, qui a offert une nouvelle perspective sur le pilotage d'une MotoGP. Luca Marini a réalisé le sixième temps devant Pol Espargaró, sur qui reposent l'essentiel des espoirs de l'équipe Honda officielle ce week-end puisque Marc Márquez est absent à cause d'une commotion cérébrale. Maverick Viñales, Franco Morbidelli et Aleix Espargaró ont complété le top 10.

Johann Zarco s'est fait discret durant toute la séance et a finalement pris la 13e place. Le héros local Miguel Oliveira a signé le 18e chrono, devant Andrea Dovizioso. Stefan Bradl, le remplaçant de Márquez, s'est classé au 21e rang, le classement étant conclu par Valentino Rossi.

Lire aussi :

Portugal Grand Prix de l'Algarve - Essais Libres 1

P. Pilotes Moto Tours Temps Ecart
1 France Fabio Quartararo
Yamaha 21 1'40.192
2 Italy Francesco Bagnaia
Ducati 22 1'40.237 0.045
3 Australia Jack Peter Miller
Ducati 19 1'40.323 0.131
4 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
Suzuki 20 1'40.551 0.359
5 Spain Joan Mir Mayrata
Suzuki 19 1'40.689 0.497
6 Italy Luca Marini
Ducati 18 1'40.785 0.593
7 Spain Pol Espargaró Villà
Honda 19 1'40.795 0.603
8 Spain Maverick Viñales Ruiz
Aprilia 20 1'40.853 0.661
9 Italy Franco Morbidelli
Yamaha 17 1'40.887 0.695
10 Spain Aleix Espargaró Villà
Aprilia 20 1'40.889 0.697
11 Spain Álex Márquez
Honda 22 1'40.948 0.756
12 Japan Takaaki Nakagami
Honda 19 1'40.995 0.803
13 France Johann Zarco
Ducati 20 1'41.084 0.892
14 Spain Iker Lecuona
KTM 22 1'41.199 1.007
15 South Africa Brad Binder
KTM 19 1'41.215 1.023
16 Italy Danilo Carlo Petrucci
KTM 18 1'41.296 1.104
17 Spain Jorge Martín
Ducati 19 1'41.348 1.156
18 Portugal Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
KTM 19 1'41.375 1.183
19 Italy Andrea Dovizioso
Yamaha 20 1'41.392 1.200
20 Italy Enea Bastianini
Ducati 19 1'41.556 1.364
21 Germany Stefan Bradl
Honda 20 1'41.654 1.462
22 Italy Valentino Rossi
Yamaha 19 1'42.080 1.888

partages
commentaires

Related video

Dovizioso doit s'adapter à la Yamaha : "Ce n'est pas encore instinctif"
Article précédent

Dovizioso doit s'adapter à la Yamaha : "Ce n'est pas encore instinctif"

Article suivant

Michelin confirme le choix "risqué" des Ducati à Misano

Michelin confirme le choix "risqué" des Ducati à Misano
Charger les commentaires