MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
41 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
55 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
69 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
90 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
111 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
139 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
146 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
160 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
174 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
189 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
196 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
209 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
223 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
238 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
245 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
252 jours

Les équipes italiennes ont récupéré leur matériel à Losail

partages
commentaires
Les équipes italiennes ont récupéré leur matériel à Losail
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
4 mars 2020 à 15:33

Les restrictions imposées aux citoyens italiens pour se rendre au Qatar ont quelque peu compliqué le rapatriement de l'équipement des équipes transalpines de MotoGP. Celles-ci ont toutefois réagi rapidement et avec efficacité.

Le circuit du Qatar ayant été le théâtre du dernier test de pré-saison, deux semaines avant le début censé du championnat, toutes les équipes MotoGP avaient envoyé leur matériel à Losail à la fois pour ces essais et pour le premier Grand Prix, qui devait avoir lieu cette semaine. Depuis la fin du test, les installations avaient été conservées dans les stands, restés fermés, et les motos se trouvaient sur place en attendant le retour des techniciens et des pilotes.

Le mardi 25 février, au lendemain de la conclusion de ces essais, une réunion a été organisée avec les équipes dans le paddock de Losail, au cours de laquelle elles ont été informées que les citoyens japonais qui auraient quitté le pays ne pourraient pas y revenir sans devoir observer de période de quarantaine, et de même pour les Italiens même si les recommandations étaient moins strictes à l'époque. Dans ce contexte, certaines équipes avaient pris la décision de maintenir sur place une partie de leur personnel japonais ainsi que certains Italiens, comme Suzuki et Aprilia.

Lire aussi :

La situation a évolué pendant le week-end suivant, jusqu'à ce que la fermeture de l'accès au Qatar aux personnes ayant séjourné en Italie au cours des deux dernières semaines n'entraîne la suspension de la course MotoGP prévue cette semaine. Restait alors à savoir comment récupérer le matériel resté dans le paddock, une démarche dont avaient la charge les équipes elles-mêmes. Le plus gros problème concernait les structures italiennes − Pramac, Aprilia et surtout Ducati, qui n'avait laissé aucun de ses membres au Qatar −, les autres teams ainsi que Michelin pouvant compter sur des ressortissants d'autres pays pour venir chercher leur équippement avec moins de difficultés.

Face à l'impossibilité pour le personnel italien de se rendre à Doha, ces trois équipes ont cherché des alternatives. Dans le cas de Ducati, trois personnes ont été envoyées sur place : Artur Vilalta, attaché de presse de l'équipe et espagnol, son compatriote Pedro Rivera Crespo, mécanicien d'Andrea Dovizioso, et le Croate Kreso Prsa, assistant de Dovizioso, qui n'ont eu aucun problème pour entrer dans le pays mardi.

Tous trois ont emballé les motos et tout le matériel de l'équipe mercredi, puis toutes les caisses à l'exception d'une seule sont restées sous la surveillance des responsables logistiques du MotoGP (Dorna, IRTA et DHL), qui doivent maintenant décider où les expédier. La caisse restante sera renvoyée directement à l'usine, à Borgo Panigale, avec des pièces expressément commandées par les ingénieurs du département course.

En ce qui concerne l'équipe Aprilia, elle s'était montrée prévoyante en laissant un de ses membres italiens au Qatar après les essais, comme l'a également fait Suzuki. Il a été rejoint cette semaine par Antonio Jimenez, ingénieur de piste d'Aleix Espargaró (par ailleurs seul pilote MotoGP à se trouver au Qatar car il s'y était rendu en avance pour des vacances), et par quatre autres Espagnols afin d'emballer tout le matériel de Noale. Du côté de chez Pramac, ce sont également les Espagnols qui ont récupéré et emballé les motos et tout l'équipement, en l'occurrence le coordinateur de l'équipe Felix Rodriguez et deux autres de ses compatriotes.

Lire aussi :

Chez Suzuki, le personnel japonais et italien resté sur place a pu tout emballer et a déjà quitté le pays. Quant aux équipes Honda et Yamaha, elles avaient maintenu leur personnel japonais sur place et ceux-ci ont pu mener à bien ces opérations. Dans la majorité des cas, des membres d'autres équipes présentes au Qatar ont participé à ces opérations afin d'aider les structures italiennes, qu'il s'agisse de teams MotoGP ou de ceux des catégories Moto2 et Moto3 qui, elles, peuvent courir cette semaine compte tenu du fait que leurs tests ont eu lieu plus tard, sans retour à leur domicile entre-temps.

Tous les teams MotoGP prévoient désormais de placer le matériel sous la surveillance des responsables de la logistique du championnat d'ici à demain, avant que ne débute le Grand Prix pour les catégories Moto2 et Moto3. Tous sont désormais dans l'attente d'une confirmation quant à ce que sera la prochaine destination du championnat : ce devrait être en principe Austin, où la saison MotoGP devrait débuter le 5 avril, mais l'évolution constante des événements signifie que la décision formelle ne sera prise que plus tard en fonction de la situation.

Article suivant
15 épreuves reportées ou annulées dans l'Histoire

Article précédent

15 épreuves reportées ou annulées dans l'Histoire

Article suivant

Jorge Lorenzo disputera le GP de Catalogne avec Yamaha

Jorge Lorenzo disputera le GP de Catalogne avec Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Germán Garcia Casanova