EL2 - Aleix Espargaró mène la danse, Márquez et Dovizioso à l'affût

Le pilote Aprilia a été le plus rapide de cette première journée d'essais à Phillip Island, alors que derrière lui la bataille à distance entre Marc Márquez et Andrea Dovizioso se met en place.

Les pilotes ne se sont pas fait prier pour prendre la piste lors de cette deuxième séance d'essais libres à Phillip Island. Il faut dire que les conditions sont particulièrement appréciables en ce début de week-end australien, un contre-pied quasi parfait de l'an passé, où la première journée avait grandement été perturbée par les précipitations au large de la mer de Tasmanie.

Avec une température relativement fraîche de 15°C dans l'air et de 30 au sol – habituelle en cette période de l'année dans cette partie du pays –, le tracé aussie a surtout été la cible de rafales de vent, comme souvent dans cette partie du littoral. 

Mais l'importance des EL2, qui conditionne généralement le classement provisoire du vendredi, a incité les pilotes à ne pas s'éterniser dans leurs garages et à enfourcher rapidement leurs machines pour essayer de prendre d'ores et déjà une option sur une accession directe à la Q2 demain.

Alex Espargaró tient la dragée haute aux têtes d'affiche

Preuve de l'amélioration des conditions de piste et plus particulièrement de l'adhérence, la référence fixée dans la matinée par Marc Márquez a sauté dès les premières minutes, avec un surprenant Aleix Espargaró en haut de la feuille des temps, en 1'29"225, soit près de quatre dixièmes de mieux que le chrono fixé par le triple Champion du monde dans la matinée. 

Márquez, mais aussi Dovizioso, n'étaient cependant pas loin puisque les deux hommes occupaient les deuxième et troisième places dans le premier quart d'heure. Le groupe 3 est ainsi resté inchangé jusqu'à la fin de cette séance. 

Pour Álvaro Bautista en revanche, la situation ne s'est guère améliorée après une chute et une lointaine 21e position dans la matinée. Le pilote Aspar n'a pas mieux débuté la seconde session de la journée, perdant l'avant de sa machine au point de corde du virage 4. Tito Rabat y est aussi allé de sa chute, à plus haute vitesse, dans le virage 10, heureusement sans conséquence fâcheuse pour le pensionnaire du Marc VDS.

 

Les Yamaha, elles, se sont montrées sous un meilleur jour que le matin, notamment Valentino Rossi, seulement 13e à l'issue des EL1. L'Italien a rapidement fait son entrée dans le top 10, alors que son coéquipier Maverick Viñales confirmait avec le quatrième temps provisoire, avant de chuter dans l'entrée du virage 8.

Andrea Iannone a lui aussi confirmé, mais sans chuter, devant un Dani Pedrosa qui a connu un regain de forme après une première séance compromise par ses difficultés, comme au Japon, à monter ses gommes dans la fenêtre de température optimale.

 

La stratégie pneumatique a d'ailleurs été affinée au cours de l'après-midi : après une monte majoritaire composée du pneu soft à l'avant et du medium à l'arrière, la solution privilégiée par les équipes et les pilotes lors des EL2 a mené à une inversion des mélanges sur la plupart des machines, le soft étant monté à l'arrière et le medium à l'avant. 

Le début du dernier quart d'heure a permis à Jack Miller de s'inviter dans le top 6, pour le plus grand plaisir du public australien. Un sort bien plus enviable que celui de son compatriote Broc Parkes, remplaçant d'un Jonas Folger malade chez Tech3, et qui est parti à la faute en cours de séance.

Plusieurs améliorations, notamment de Bradley Smith et d'Álex Rins, qui ont fait une entrée tardive dans le top 10, ont repoussé des pilotes tels que Rossi en dehors de la zone des qualifiables pour la Q2. En conséquence, le numéro 46 a troqué sa solution 100% medium utilisée jusqu'ici pour une stratégie plus agressive avec la gomme la plus tendre à l'avant et à l'arrière de la M1.

Cela a été tout juste suffisant pour s'emparer de la dixième position de la séance, mais pas des temps combinés. Johann Zarco, lui aussi en soft-soft, a quant à lui eu plus de fortune dans sa tentative, réalisant dans un premier temps le huitième temps. 

Lorenzo et Rossi en danger

Le vainqueur de l'an passé, Cal Crutchlow, a également fait partie de ceux qui ont amélioré dans les dernières minutes, empochant le quatrième temps, juste devant Viñales, qui a finalement pu repartir après son accident du début de séance.

Miller boucle pour sa part cette seconde session de la journée à une belle sixième place, devant Iannone et Zarco. Pedrosa et Pol Espargaro ferment le top 10, alors que Jorge Lorenzo et Valentino Rossi auront fort à faire lors des EL3 demain matin puisqu'aucun des deux hommes n'est parvenus à se maintenir parmi les dix pilotes les plus rapides ce vendredi. 

 GP d'Australie - MotoGP - EL2

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 20 1'29.225
2 spain Marc Márquez   Honda RC213V 21 0.005
3 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 19 0.097
4 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 21 0.104
5 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 20 0.198
6 australia Jack Miller   Honda RC213V 23 0.241
7 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 20 0.379
8 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 17 0.442
9 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 22 0.477
10 spain Pol Espargaró   KTM RC16 22 0.535
11 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 19 0.595
12 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 23 0.752
13 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 20 0.762
14 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 21 0.821
15 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 23 0.860
16 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 20 0.915
17 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 21 1.044
18 france Loris Baz   Ducati GP15 16 1.049
19 spain Tito Rabat   Honda RC213V 24 1.321
20 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 15 1.457
21 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 17 1.552
22 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 15 2.463
23 australia Broc Parkes   Yamaha YZR-M1 19 2.927
 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Type d'article Résumé d'essais libres