Lorenzo félicite Rossi : "J'ai dit la vérité sans être hypocrite"

partages
commentaires
Lorenzo félicite Rossi :
Par : Léna Buffa
8 nov. 2018 à 09:08

Le pilote Ducati a salué la performance de son ancien coéquipier après la course de Sepang, et il assure qu'il n'y a pas de quoi s'en étonner.

Si Jorge Lorenzo a été très actif sur Twitter pendant le Grand Prix de Malaisie, qu'il a dû vivre depuis le bord de piste, sa blessure le poussant à renoncer après les premiers essais, il n'a pas uniquement créé la polémique avec son coéquipier. Le Majorquin s'est aussi illustré par un message de félicitations à destination de Valentino Rossi, saluant la qualité de sa course.

Lire aussi :

"Mis à part sa chute, je n'ai jamais vu Valentino aussi régulier. Plus de dix tours dans le même dixième, sur la piste la plus chaude et la plus longue qui soit, cela m'a impressionné aujourd'hui. Et dire qu'après la dernière course, certains disaient qu'il commençait à ressentir son âge…" a-t-il écrit dimanche. Un message dont Valentino Rossi s'est dit touché et pour lequel il a remercié son ancien coéquipier et rival, auprès des médias puis directement sur les réseaux sociaux.

 

Interrogé en marge du salon EICMA, mardi, par La Gazzetta dello Sport, Jorge Lorenzo a voulu relativiser "l'événement" : "Les gens ne doivent pas être surpris quand quelqu'un fait un compliment à quelqu'un d'autre, indépendamment des problèmes qu'il y a eu ou de ce qui est arrivé par le passé. Il faut être honnête avec soi-même et quand on voit un adversaire qui a fait une course incroyable comme celle qu'il a faite en Malaisie, même s'il est tombé, il faut le féliciter. Les problèmes qu'on a eus par le passé, ce sont autre chose. Quand un adversaire fait une super course, il faut le féliciter et dire la vérité."

Lire aussi :

Avec 34°C dans l'air et 53°C au sol, cette course disputée à partir de 13h heure locale s'est avérée des plus exigeantes pour les pilotes. Parti de la première ligne, Rossi s'est emparé des commandes dès le premier virage, puis il a tenu le leadership durant 16 tours avant de tomber. Il s'est particulièrement illustré par sa régularité jusqu'au dernier tour précédant sa chute, en martelant des chronos situés entre les 2'00"9 et les 2'01"1. Huit d'entre eux ont même été bouclés en 2'00"0, un rythme de métronome qui a impressionné Lorenzo.

"Je suis quelqu'un qui essaye toujours de dire ce qu'il pense, alors j'ai dit la vérité sans être hypocrite", poursuit le pilote espagnol. "La régularité dont a fait preuve Valentino l'autre jour a été incroyable. Sur une piste aussi longue que celle de Sepang et avec une chaleur dingue, faire dix ou 15 tours dans le même dixième c'est quelque chose de vraiment spécial. Il a eu la malchance de tomber, mais j'ai eu envie de souligner la super course qu'il a faite – comme je l'ai fait avec Márquez, quand il a gagné le titre : encore une fois, il a été le meilleur, alors on ne peut que lui tirer un coup de chapeau."

Article suivant
Rossi : "Pour moi, les problèmes ne sont pas réglés"

Article précédent

Rossi : "Pour moi, les problèmes ne sont pas réglés"

Article suivant

Sans un départ laborieux, Espargaró aurait pu viser un nouveau top 10

Sans un départ laborieux, Espargaró aurait pu viser un nouveau top 10
Charger les commentaires