Lorenzo - "Je crois toujours en moi, je suis toujours revenu"

Sa troisième place sur le GP d'Autriche a la saveur d'une victoire... et d'une revanche face à ceux qui l'ont trop vite critiqué. Lorenzo veut prouver qu'il est capable de remonter la pente.

Lorenzo - "Je crois toujours en moi, je suis toujours revenu"
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, troisième
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Pour la première fois depuis le Grand Prix d'Italie disputé il y a près de trois mois, Jorge Lorenzo a fait dimanche son retour sur le podium, pas peu fier de voir que sa patience et ses efforts payaient après une série noire.

En difficulté en Catalogne puis finalement heurté par Iannone, il avait bu la tasse sous la pluie d'Assen et sauvé seulement une dixième place, avant d'enchaîner avec la quinzième en Allemagne - son plus mauvais classement sur une course dont il a vu l'arrivée depuis le GP d'Afrique du Sud... 2004 ! Ces deux courses consécutives hors du top 6 étaient une première pour lui en catégorie reine (abandons exclus, bien entendu), et il lui fallait relancer aussi vite que possible la spirale positive. C'est désormais chose faite.

"À chaque fois que je n'obtiens pas de bon résultat, [on dit] : 'Lorenzo est en crise'", s'agaçait dimanche le Champion du monde en titre, qui avait à cœur de démontrer que seules des circonstances particulières l'ont éloigné des avant-postes dernièrement.

"C'est le sport, c'est le MotoGP, ça peut parfois arriver. Il faut être patient, ne pas se blesser et attendre son moment. C'est ce que je fais, je travaille beaucoup et j'attends que les circonstances soient normales. J'ai à nouveau démontré que je pouvais me battre pour la victoire et être compétitif."

"Je crois toujours en moi. J'ai connu des moments difficiles durant ma carrière, mais je suis toujours revenu, et même plus fort encore", rappelle le pilote espagnol, désormais à 43 points de Márquez au championnat. "Je savais que c'était une question de temps. Je continue juste à travailler, je ne me laisse pas abattre. Il est parfois plus facile de se laisser abattre quand on obtient un mauvais résultat, puis encore un autre, et encore un autre. On peut facilement être frustré et moins croire en soi, mais j'ai continué parce que je savais que je pouvais le faire."

T-shirt Jorge Lorenzo "99" 2016
T-shirt Jorge Lorenzo "99" 2016, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Un grand jour entre satisfaction et soulagement chez Ducati

Article précédent

Un grand jour entre satisfaction et soulagement chez Ducati

Article suivant

Viñales veut voir ses fins de course s'améliorer

Viñales veut voir ses fins de course s'améliorer
Charger les commentaires