Pedrosa veut bien faire pour sa dernière devant le public japonais

partages
commentaires
Pedrosa veut bien faire pour sa dernière devant le public japonais
Par : Willy Zinck
18 oct. 2018 à 12:29

Détenteur de trois victoires à Motegi, l'Espagnol aborde son dernier Grand Prix du Japon avec la ferme intention d'obtenir un bon résultat.

C'est sans doute avec un petit pincement au cœur que Dani Pedrosa aborde le Grand Prix du Japon, le dernier de sa carrière, lui qui rejoindra à l'issue de la saison l'équipe de développement de KTM.

L'Espagnol a soufflé le chaud et le froid à Motegi au cours de ses diverses apparitions sur le tracé nippon. Parfois brillant et crédité de trois succès dans la catégorie reine (en 2011, 2012 et 2015), le numéro 26 a également connu le pire au pays du soleil levant, notamment en 2016 où il s'était blessé lors des essais libres.

Pedrosa espère néanmoins pouvoir puiser dans le soutien des fans japonais toute l'énergie nécessaire pour obtenir un bon résultat, et pourquoi pas un podium qui se refuse à lui depuis sa victoire à Valence en 2017.

Lire aussi :

Souvenirs divers du Japon

"Tous les fans japonais apportent un grand soutien, donc c'est une course très importante", a-t-il souligné en conférence de presse. "J'ai toujours eu un bon accueil ici. Au niveau des courses, c'est du 50/50. Parfois ça s'est très bien passé, et d'autres j'ai eu de la malchance. Mais j'espère que cette fois nous allons faire un bon week-end, et que nous allons pouvoir prendre cette énergie des gens ici."

Le podium, peut-être que le pilote Honda aurait pu l'accrocher lors de la dernière manche en Thaïlande, mais une chute en fin de course a mis fin à ses espoirs de figurer aux avant-postes à l'arrivée.

"Lors de la dernière course, le feeling était déjà meilleur dès les essais libres", se souvient-il. "Le début de course et les premiers tours n'ont pas été bons, mais ensuite je suis devenu de plus en plus fort et j'ai pu rattraper le groupe de tête. Malheureusement j'ai peut-être trop attaqué et j'ai chuté."

Lire aussi :

Progresser lors des qualifications

Passé un coup de mou ayant fait suite à l'annonce de son départ de chez Honda, en milieu de saison, l'ibère restait tout de même sur une jolie série de cinq arrivées dans le top 8. Mais ses résultats pourraient être encore meilleurs selon l'intéressé, s'il parvenait à faire mieux en qualifications, et se positionner ainsi de manière plus favorable pour la course.

"La chose importante, c'était que le feeling soit meilleur des essais libres à la course", reprend-il. "Il faut essayer de progresser au niveau des qualifications pour essayer de démarrer plus devant, et ensuite faire de meilleurs débuts de course pour arriver à une meilleure position."

À cet effet, le circuit de Motegi constitue sans doute le meilleur endroit pour parvenir à un tel objectif. Et revoir ainsi l'Espagnol dans le top 3 dimanche ?

Article suivant
Pour Rossi, Motegi devrait être un bon indicateur du niveau de Yamaha

Article précédent

Pour Rossi, Motegi devrait être un bon indicateur du niveau de Yamaha

Article suivant

Guintoli de retour pour sa 3e wild-card de la saison

Guintoli de retour pour sa 3e wild-card de la saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Jeudi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview