MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
10 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
23 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
93 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
170 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
184 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
247 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
261 jours

Viñales connaît son plus mauvais début de saison en MotoGP

partages
commentaires
Viñales connaît son plus mauvais début de saison en MotoGP
Par :
26 avr. 2019 à 08:00

Le pilote espagnol connaît actuellement son plus mauvais début de saison depuis son arrivée dans la catégorie reine, alors que Yamaha vient juste de restructurer sa partie du box. Il subit, de plus, la grande forme de son coéquipier, Valentino Rossi, pourtant de 16 ans son aîné.

Après les trois premières courses du calendrier, Maverick Viñales n’occupe que la 12e position du classement général avec un total de 14 points, soit un de moins que les 15 qu’il avait obtenus lors de sa première saison en MotoGP, au guidon de la Suzuki.

Au Qatar, malgré une pole position, le pilote Yamaha est passé à côté de son départ et a finalement terminé septième, exactement la position qu’il occupait deux semaines plus tard, en Argentine, lorsqu’il a été impliqué dans une chute avec Franco Morbidelli. À Austin, enfin, il n’est pas parvenu à entrer dans le top 10, et a dû se contenter d’une 11e place, conditionnée par le ride through imposé par les commissaires pour son départ volé et sa mauvaise compréhension de la pénalité qui lui a fait perdre encore plus de temps.

Lire aussi:

Ce Grand Prix des Amériques est l’illustration même de la mauvaise période que traverse actuellement le numéro 12. Celle-ci survient pourtant alors que, disposant d’un renouvellement de contrat jusque fin 2020, sa partie du box a été réorganisée. En effet, en raison de sa mésentente avec son chef mécanicien, Ramón Forcada, qui a été triple Champion du monde avec Jorge Lorenzo, Yamaha a décidé d’engager Esteban García, en provenance de KTM et avec qui Viñales avait déjà travaillé par le passé.

"Lors des deux dernières courses nous avons commis plusieurs erreurs", concède l'Espagnol, "mais à chaque fois nous avions le rythme pour être devant. Il faut essayer de ne plus les commettre et nous concentrer sur Jerez afin de nous y battre à notre place."

Yamaha s’en remet à Rossi

La mauvaise passe de Viñales contraste énormément avec la grande forme de son coéquipier, Valentino Rossi, qui a décroché à Austin son deuxième podium consécutif et s’est emparé de la seconde position du championnat, à seulement trois points du leader, Andrea Dovizioso. L’Italien vit une situation diamétralement opposée à celle de son voisin de box. En prenant en compte le retard de 40 points déjà accumulé par son cadet, il représente le principal atout de Yamaha pour viser le titre, même s'il reste prudent sur le sujet.

À l’image de Viñales, Rossi a lui aussi renouvelé son contrat jusque fin 2020. Malgré les 41 ans qu’il affichera alors, et au vu de ce que représente pour une marque le fait de l’avoir dans son équipe, il semble évident que s’il se montre toujours aussi compétitif, Yamaha lui proposera de continuer s’il en a toujours la motivation. Dans ce cas, il faudra voir où se trouvera Viñales, choisi il y a deux ans pour remplacer Lorenzo et pour représenter l’avenir de Yamaha, mais qui, pour de nombreuses raisons, n’occupe toujours pas ce rôle.

Résultats de Maverick Viñales lors des trois premières courses :

Année

Moto

Qatar

Argentine

Austin

Points

Championnat

2019

Yamaha

7e

-

11e

14

12e

2018

Yamaha

6e

5e

2e

41

3e

2017

Yamaha

1e

1e

-

50

2e

2016

Suzuki

6e

-

4e

23

8e

2015*

Suzuki

14e

10e

9e

15

10e

* En 2015 le Grand Prix des Amériques s'est déroulé juste avant celui d'Argentine.

 
Article suivant
Guintoli croit en Rins et Suzuki pour jouer le titre

Article précédent

Guintoli croit en Rins et Suzuki pour jouer le titre

Article suivant

Pour Roberts, le meilleur ennemi de Márquez, c'est lui-même

Pour Roberts, le meilleur ennemi de Márquez, c'est lui-même
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales Ruiz Boutique
Auteur Oriol Puigdemont