Yamaha - Rossi et Lorenzo se méfient de la concurrence

Le team Yamaha Movistar semble prêt à entamer cette nouvelle saison. Lorenzo domine sans conteste et Rossi complète le top cinq.

Yamaha - Rossi et Lorenzo se méfient de la concurrence
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Iannone, Ducati Team

Le Champion du monde MotoGP en titre a clairement annoncé la couleur lors de cette dernière journée d'essais au Qatar. Une fois en piste, il a rapidement imposé son rythme et pris la tête du classement en 1'54"810. En fin stratège, il avait pris soin d'économiser des pneus la veille pour justement avoir une configuration optimale dans le but de réaliser sa simulation de course et son time attack ce vendredi.

"Aujourd'hui, on a testé les deux pneus, à l'avant et à l'arrière", commente Jorge Lorenzo. "Je savais que l'option la plus tendre à l'avant était la meilleure pour signer un temps rapide, c'est pourquoi on l'a gardée pour [vendredi]. Malheureusement, elle pose un problème de graining dans l'optique d'une simulation de course. D'autres pilotes ont eu le même problème que moi ; d'autres non, à l'image de Ducati ou de Márquez."

"Mais on a parlé avec Michelin et ils prévoient de conserver le 34, celui avec lequel j'ai fait la simulation de course, et de préparer une gomme intermédiaire parce que le soft était peut-être trop tendre pour certains pilotes. C'est quelque chose que l'on doit éviter, on doit essayer de fournir des pneus qui fonctionnent avec tout le monde."

"En tout cas j'ai fait la simulation de course avec l'option hard", précise-t-il enfin. "[Celle-ci] n'était pas la meilleure option pour être rapide. Elle a été meilleure que la simulation de [jeudi] et complète. Ceci dit, je pense que si je n'avais pas eu ce problème de graining avec le pneu soft, j'aurais pu avoir un rythme de 1'55"3-1'55"5."

Le Majorquin, qui apprécie particulièrement cette piste, semble prêt pour le début de saison. Sans pour autant montrer des signes d’inquiétude quant à la rapidité des autres pilotes, il s'attend à ce que les Ducati soient particulièrement compétitives.

"Losail a toujours été l'une de mes pistes préférées, en tout cas l'une de celles sur lesquelles j'ai été le plus rapide : en 125cc en 2004, en 250cc en 2005 - j'ai gagné deux fois ici en 250cc, avec Aprilia - et en MotoGP aussi elle m'a été favorable. Mais les Ducati aussi fonctionnent très bien ici, comme le prouve le classement, et elles seront très fortes en course. J'espère que l'on pourra être encore plus compétitifs, avec le pneu avant que Michelin apportera pour le week-end [de course]."

"On est compétitifs"

Valentino Rossi reste tout de même confiant malgré sa chute. Il est en effet tombé dans le même virage où il a chuté mercredi. Cet incident n'a pas eu l'air de lui poser problème et il semble serein au regard de son rythme de course.

"Au final, je suis plutôt content. Malheureusement, je suis encore tombé, dans le même virage, mais ce n'était qu'une petite chute. Avec le team, on a pu faire beaucoup de tests, en particulier dans la dernière heure et demie : on a amélioré les réglages et mon rythme a été plutôt bon. J'ai fait un bon time attack et mon chrono n'est pas mauvais. Plus important encore, j'ai fait une simulation de course et j'ai été plutôt fort."

Le pilote Italien porte cependant un regard attentif aux autres motos et reste conscient que la compétition sera fermement engagée dès le premier Grand Prix.

"Je pense que ce sera très dur parce que, depuis le premier test, les autres motos ont apparemment beaucoup progressé et je pense que de nombreux pilotes peuvent être rapides pour le premier Grand Prix. Je pense néanmoins qu'on est là, on est compétitifs."

partages
commentaires
Honda - Márquez voit la "lumière au bout du tunnel", Pedrosa doute

Article précédent

Honda - Márquez voit la "lumière au bout du tunnel", Pedrosa doute

Article suivant

Ducati - Redding 2e, Iannone ne s’inquiète pas

Ducati - Redding 2e, Iannone ne s’inquiète pas
Charger les commentaires