Zarco signe le meilleur temps du test post-course de Jerez

Au lendemain de sa deuxième place sur le Grand Prix d'Espagne, le pilote Tech3 s'est montré le plus rapide du test qui se déroulait à Jerez, ce lundi. Des essais dont Honda a profité pour évaluer de nouveaux carénages.

Zarco signe le meilleur temps du test post-course de Jerez

Au quatrième jour de roulage à Jerez, c'est pour la première fois une Yamaha et non une Honda qui clôt la journée en tête, en l'occurrence celle de Johann Zarco. Après s'être porté au sommet de la feuille des temps à l'heure de midi avec un premier tour bouclé en 1'37, le Français a confirmé en début d'après-midi en atteignant les 1'37"730.

Avec moins d'un dixième de retard sur le record établi par Cal Crutchlow en qualifications, samedi, Zarco a justement devancé l'Anglais, dont l'objectif aujourd'hui – pas encore atteint – était de gagner en grip arrière. Déjà son dauphin en 1'39"975 à la mi-journée, le pilote LCR a ensuite grappillé quelques millièmes qui n'ont toutefois pas eu raison de la domination du numéro 5.

"Le test a été bon pour moi et je suis très content d'avoir été aussi rapide", se félicite Johann Zarco. "Je me suis bien senti pendant tout le week-end, l'objectif était donc de continuer à essayer des choses avec les réglages et à prendre du plaisir au guidon de la moto. Je pense que j'ai compris beaucoup de choses pendant la course. En tout cas, l'objectif était de trouver plus de grip et de bien exploiter la moto, et ça se passe plutôt bien en ce moment. Je n'ai pas testé beaucoup de nouvelles pièces, parce que je voulais que mon travail reste simple, nous avons donc juste travaillé et testé des choses à titre personnel pour nous améliorer."

Parmi les concurrents ayant joué la Q2 du GP d'Espagne, le pilote Tech3 s'est mis en évidence en tournant 0"226 plus vite qu'il y a deux jours et Maverick Viñales est l'autre pilote qui a pu abaisser sa propre référence, en gagnant 0"142 par rapport à samedi. Cela vaut à l'Espagnol s'occuper la quatrième place au classement du jour, à quatre dixièmes de la M1 satellite. Quant à Valentino Rossi, il a signé le dixième temps, à plus de neuf dixièmes de la référence. Pour les officiels Yamaha, il n'y avait pas non plus de nouveautés à tester mais il s'agissait avant tout d'essayer de résoudre les problèmes rencontrés pendant le week-end, un objectif qui n'a pas été atteint selon Viñales, même si Rossi s'est montré un peu plus positif sur certains des tests réalisés.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Le son de cloche est différent dans le clan Honda. Malgré un poignet droit fracturé il y a un mois et toujours convalescent, et une chute spectaculaire hier qui l'a laissé endolori, notamment à la jambe droite, Dani Pedrosa a été l'un des pilotes les actifs de la journée et a signé le troisième temps, dans le sillage immédiat de Crutchlow.

"Ça a été un test positif. Ce matin j'avais très mal, tout mon côté droit est super douloureux, mais au fil des tours j'ai gagné en fluidité et j'ai pu me montrer un peu plus rapide. On améliore peu à peu les choses, je gagne en confiance, j'ai un meilleur rythme et de meilleures sensations sur la moto. Le team a fait du très bon travail et les pièces qu'on a testées aujourd'hui étaient très bonnes", se félicite Pedrosa.

Ces nouveautés concernent particulièrement l’aérodynamique, sachant que Honda a mené en piste plusieurs nouveaux carénages, afin de continuer à évaluer la meilleure façon de composer avec l'interdiction des ailerons à proprement parler. "Le nouveau package aérodynamique fait partie des choses qu'on a testées et c'était positif. On veut le confirmer encore une fois, mais à la première impression c'était très bon. On a aussi progressé sur l'électronique", assure Pedrosa.

Marc Márquez complète pour sa part le top 5, avec lui aussi un bilan positif sur les développements apportés. "On a testé beaucoup de choses sur l'aérodynamique. C'est l'un des éléments importants et tout le monde essaye de nouvelles pièces pour essayer de trouver quelque chose sur ce point", souligne le vainqueur du GP d'Espagne. "On s'est un peu plus concentré dans ce domaine et on a testé trois ou quatre carénages différents. Il y a eu des choses positives, mais il faut qu'on ait les idées claires et qu'on ait des confirmations, parce qu'on n'a plus qu'une possibilité d'en homologuer un durant toute la saison, on doit donc reconfirmer sur un autre circuit."

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Au guidon de la Honda du team Marc VDS, Franco Morbidelli a signé le sixième temps, devant Tito Rabat et sa Ducati de l'équipe Avintia. Takaaki Nakagami, Jack Miller et Valentino Rossi complètent le top 10 devant les KTM, dont les pilotes officiels ont pu tester la version de la RC16 utilisée ce week-end par Mika Kallio.

Hafizh Syahrin a décidé de ne pas rouler durant cette journée, afin de donner un peu de répit à son corps, lui qui porte les stigmates d'une chute à vélo et a dû gérer la douleur durant le week-end. Par ailleurs, Ducati, Suzuki et Aprilia étaient aussi absents, ayant opté pour le Mugello pour leurs tests de la semaine. Yamaha s'y rendra aussi jeudi afin de poursuivre sa quête de progression.

On notera enfin que Michelin proposait un nouveau pneu pour cette journée, destiné au Mugello et accueilli positivement par les pilotes qui l'ont testé, et c'est précisément avec cette gomme que Johann Zarco a signé son meilleur temps. Márquez, lui, a passé son tour. "Je n'ai pas testé le nouveau pneu Michelin parce qu'il était très, très tendre. Si vous essayiez de faire un temps, c'était un bon pneu", a fait savoir l'Espagnol.

 MotoGP - Test post-course Jerez

Pos. Pilote Moto Chrono/Écart Tr
1  Johann Zarco Yamaha 1:37.730 63
2  Cal Crutchlow Honda 0.217 67
3  Dani Pedrosa Honda 0.250 75
4  Maverick Viñales Yamaha 0.409 64
5  Marc Márquez Honda 0.502 62
6  Franco Morbidelli Honda 0.558 66
7  Tito Rabat Ducati 0.574 88
8  Takaaki Nakagami Honda 0.714 74
9  Jack Miller Ducati 0.856 38
10  Valentino Rossi Yamaha 0.943 69
11  Bradley Smith KTM 0.944 66
12  Pol Espargaró KTM 0.954 63
13  Álvaro Bautista Ducati 1.405 62
14  Mika Kallio KTM 1.502 32
15  Thomas Lüthi Honda 1.913 44
16  Xavier Siméon Ducati 1.990 68
17  Xavier Cardelus Ducati 7.310 42
partages
commentaires
KTM : Des "passionnés qui croient beaucoup en Zarco", pour son manager

Article précédent

KTM : Des "passionnés qui croient beaucoup en Zarco", pour son manager

Article suivant

Diaporama : Thomas Lüthi dans le Grand Prix d'Espagne

Diaporama : Thomas Lüthi dans le Grand Prix d'Espagne
Charger les commentaires