Mystérieux ennuis de pneus Goodyear à Bristol

Plusieurs participants ont connu d’étranges défaillances de pneus lors de la course de la NASCAR Sprint Cup organisée sur le petit ovale de Bristol dimanche.

Mystérieux ennuis de pneus Goodyear à Bristol
Bristol Motor Speedway
Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Ryan Blaney, Wood Brothers Racing Ford
Le vainqueur Carl Edwards, Joe Gibbs Racing Toyota
Départ : Carl Edwards, Joe Gibbs Racing Toyota mène
Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota

Ce court ovale possède une longueur de seulement 0,533 mile (soit 857m) et des virages relevés à un angle impressionnant, variant entre 24 et 30 degrés, ce qui met les pneus à rude épreuve.

Mystérieusement, ces ennuis ont essentiellement touchés des pilotes de l’équipe Joe Gibbs Racing.

Kyle Busch, vainqueur de deux dernières épreuves de la Sprint Cup, a été ralenti par des ennuis de pneus à répétition. “Ma voiture développait du sous-virage lors des longs runs en piste. Je ne sais pas pourquoi”, affirme Busch, pilote de la Toyota no 18. Trois pneus Goodyear ont lâché sur sa voiture durant la course de 500 tours.

Matt Kenseth, pilote de la voiture no 20 et coéquipier de Busch chez Joe Gibbs Racing, a lui aussi connu sa part de problèmes. Kenseth a mené la course à trois reprises pour un total de 142 tours. À deux reprises, il a coupé son pneu avant-droit. La seconde fois, l’incident a projeté sa Toyota contre le mur.

Denny Hamlin, troisième pilote de Joe Gibbs Racing, a aussi connu des ennuis de pneus. Étrangement, Carl Edwards, quatrième pilote de l’écurie, n’a connu aucun souci.

Pilote de la voiture no 19, Edwards a décroché la pole, et dominé ses rivaux et a remporté la victoire à Bristol, sa première de la saison.

Les ingénieurs de Goodyear vont examiner les pneus endommagés des bolides de Busch et de Kenseth pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Les crevaisons ont-elles été causées par une erreur d’assemblage ou par les réglages agressifs utilisés sur cette piste aux virages fortement inclinés ?

Puisqu’il s’agit du même ennui, nous désirons bien analyser les pneus en question”, déclare Greg Stucker, directeur de la compétition chez Goodyear.

partages
commentaires
Victoire de Carl Edwards à Bristol
Article précédent

Victoire de Carl Edwards à Bristol

Article suivant

NASCAR analyse un incident impliquant Kyle Busch et une spectatrice

NASCAR analyse un incident impliquant Kyle Busch et une spectatrice
Charger les commentaires